Bordeaux : une fois ses impôts et factures payées, il reste à Emma 14,50 euros par jour

Publié le 31 Octobre 2013

Publié le 29/10/2013 à 17h05 | Mise à jour : 29/10/2013 à 17h54
Auteur Jean-Paul Vigneaud , pour sudouest.fr

commentaire(s) 105

Bordeaux : une fois ses impôts et factures payées, il reste à Emma 14,50 euros par jour

Emma gagne l'équivalent du Smic. Célibataire et propriétaire de son logement, elle paye 1 178 euros de taxes foncière et d'habitation, ce qui plombe son budget

Partager

Emma, 36 ans, vendeuse, résidant dans l’ouest de l’agglo, a été l’une des toutes premières à faire le pied de grue devant les guichets de la Cité administrative, à Bordeaux, pour payer sa taxe foncière. Elle le fera de nouveau pour la taxe d’habitation. « Ils refusent de traiter les deux taxes en même temps. Il faut donc revenir pour redire la même chose et entendre la même réponse : pas plus de trois versements et mensualisez-vous donc, ça ira mieux. »

Emma en a marre. Elle travaille, de CDD en CDD, mais l’argent qu’elle gagne lui permet juste de survivre. Tout payé, elle n’a que 14,50 euros par jour. Pour manger, boire un café, fumer une cigarette… « Pour faire des économies, j’avais décidé d’arrêter de fumer mais j’ai repris. » Le stress.

A Emma, belle jeune femme, tout semblait pourtant sourire. À 25 ans, grâce à ses compétences, elle avait décroché un poste de responsable. Il lui a fallu toutefois changer de ville, de société, de vie. La voilà donc retombée dans le labyrinthe des CDD, de ces bien curieux contrats à 25 heures, 30 heures et très rarement à 35 heures, proposés dans le commerce. Bon an mal an, cependant, elle gagne l’équivalent du Smic. 14 325 euros sur l’année 2012.

Grâce à quelques économies, Emma a pu cependant acheter son appartement, un T2. Avec un crédit sur trente ans, ce qui lui fait un remboursement moins élevé que le loyer qu’elle devrait payer pour le même type de logement aujourd’hui. 571 euros. Au service des impôts, cependant, on lui reproche presque d’avoir fait ce choix : « Vous êtes propriétaire, il faut assumer ! »

Emma veut bien mais ce n’est pas cette dépense qui fait déborder le vase. Ce sont les impôts qui s’y ajoutent. Le logement (électricité comprise), cela représente 7 812 euros, les taxes foncières et d’habitation 1 178 euros (716 et 462 euros), ce qui est beaucoup en proportion. Emma doit donc sortir 8 990 euros par an. Si on enlève cette somme aux 14 325 acquis, il lui reste 5 335 euros, 444, 50 euros par mois donc 14, 50 euros par jour. En plus, cette année, Emma a reçu les avis d’imposition d’un coup. Comme si on voulait lui briser le moral encore plus vite.

On lui a même fait une mauvaise surprise. « Je ne devais pas payer d’impôts sur le revenu, or j’en paye ! 199 euros. Heureusement, j’ai la prime pour l’emploi : 361 euros. Ce qu’on me donne d’un côté, on me le reprend ainsi de l’autre. Il me reste 162 euros de prime. »

Que faire avec 14, 50 euros ? « Je ne mange qu’une fois par jour », répond Emma. Elle pourrait, comme d’autre, s’endetter. Elle a cependant sa fierté. Elle ne veut pas vivre à découvert. Certes, parfois, elle dépasse les limites, jamais trop cependant car elle sait qu’un gouffre ne peut jamais être comblé. Elle s’interdit les crédits de consommation.

Pour elle, la solution serait de trouver un emploi meilleur, un poste de responsable, par exemple. Emma en rêve bien sûr mais, à 36 ans, on la considère déjà comme une vieille. « Il n’y a pas que ça », dit-elle. « Les entreprises préfèrent embaucher une fille plus jeune, même si elle n’a pas les compétences. Elle est plus malléable et moins exigeante au niveau du salaire. »

Pour mieux faire face à ses dépenses, Emma pourrait aussi vendre sa voiture. Elle y pense. C’est toutefois le seul « outil » qui lui offre encore un peu de liberté. Avec quelques litres d’essence, elle peut aller se baigner à l’océan. Ça, c’est gratuit. Et ce n’est pas encore taxé.

Avez-vous été surpris par le montant de vos impôts cette année ?

Non, je m'attendais à ces augmentations
26.3 %

Oui, l'augmentation était plus forte que prévu
63.1 %

Oui, car je ne payais pas d'impôts jusque là
8.6 %

J'ai un autre avis, que j'exprime dans les commentaires
2 %

Nombre de votants: 6778

Rédigé par Par Jean-Paul Vigneaud

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article