Télévision : Cyril Hanouna, entre succès et jalousie

Publié le 14 Octobre 2013

Publié le 13/10/2013 à 16h16 | Mise à jour : 13/10/2013 à 19h03


Auteur Vincent Romain, SudOuest.fr

commentaire(s) 12

Sur D8 et Europe 1, Cyril Hanouna est l'animateur le plus en vue du moment. Mais rançon de la gloire : sa réussite ne plaît pas à tout le monde

A moins de vivre sur une autre planète, vous n'avez pas pu passer à côté. On le voit à la télé et sur des panneaux publicitaires en 4x3 dans la rue. On l'entend à la radio. On lit ses interviews dans des magazines. Il a même sa marionnette aux Guignols de l'Info. Bref, Cyril Hanouna est partout, et il est sans doute la personnalité médiatique qui a le plus marqué l'année 2013.

  • Une réussite indéniable

D'abord via son émission, Touche pas à Mon Poste, dont les audiences naviguent autour du million de téléspectateurs chaque jour entre 18h30 et 20h30, les meilleurs scores de D8. Au point de dépasser, parfois, le Grand Journal, diffusé sur Canal +, pourtant maison-mère de D8.

Animateur et producteur de "TPMP", Cyril Hanouna est également à la tête de tous les programmes dérivés, tels "Touche pas à mes années 2000" ou, cette semaine, "Touche pas à mes parodies". Ajoutez à cela les deux rediffusions chaque jour de TPMP, et le compteur s'affole : jeudi, Cyril Hanouna a squatté l'antenne pendant près de 10 heures et rassemblé plus de 3 millions de téléspectateurs, confirmant son statut d'homme fort de la chaîne, et sur lequel la direction compte beaucoup.

Animateur de la matinale de Virgin Radio jusqu'au printemps dernier, il officie depuis la rentrée sur Europe 1, dans "Les pieds dans le plat", du lundi au vendredi de 10h30 à 12h30, avec des chroniqueurs déjà présents dans TPMP (Jean-Luc Lemoine et Valérie Bénaïm). Et ça ne va pas aller en diminuant puisqu'il sera de nouveau à la présentation de La Nouvelle Star, dont le premier prime-time est prévu pour le 31 octobre.

  • Les clefs du succès

Hanouna s'est imposé grâce à son style : très proche de son public notamment via les réseaux sociaux (580 000 followers sur Twitter, où il est plutôt actif), il n'hésite pas à faire venir sur le plateau de TPMP ceux qui assistent à son émission et à intégrer ses fans aux multiples "happenings" qui ponctuent son émission. Ainsi, sa danse de l'épaule s'observe régulièrement derrière les reporters d'iTélé ou de BFMTV, et est même pratiquée par les grandes stars comme Cher cette semaine.

Ses talents de chef de bande sont aussi indéniables. Il a su s'entourer de chroniqueurs variés (hommes et femmes, jeunes et vieux, coincés ou délurés, etc), pour certains déjà connus du grand public et/ou reconnus comme connaisseurs des médias (Gérard Louvin, Thierry Moreau), et qu'il n'hésite pas à vanner ou à affubler de déguisements pas forcément valorisants, mais à l'impact humoristique garanti.

Enfin, TPMP est arrivé dans un créneau encore inoccupé, celui des émissions qui critiquent quotidiennement les programmes télés et en rigolent. Entre images potaches, bêtisiers et vrais avis, le petit écran est passé au crible dans la bonne humeur, avec expertise et auto-dérision, toujours avec sincérité, comme quand Hanouna s'est clairement interrogé sur la pertinence du choix d'Antoine de Caunes pour la présentation du Grand Journal.

  • Le revers de la médaille : aigreur et jalousie ?

Plusieurs poids lourds des médias n'apprécient pas vraiment le succès éclatant d'Hanouna. Ainsi, lui et Jean-Marc Morandini se titillent régulièrement... alors que leurs deux émissions s'enchaînent sur Europe 1. Exemple mercredi dernier :

Arthur, lui, a conseillé à Hanouna d'être moins franc et de "fermer sa gueule", tandis que Christophe Conte, spécialiste du démontage en règle dans ses "billets durs", l'a décrit comme "l’accouplement du degré d’intelligence d’un coussin péteur avec le discret raffinement d’une crise hémorroïdaire" (sic). Enfin, Philippe Bouvard a déclaré que l'animateur de D8 n'avait "aucun talent".

Le magazine VSD lui a même consacré sa Une, pour son premier numéro de septembre, s'interrogeant sur "le melon" de l'animateur :

Doit-on voir dans ces considérations assez peu aimables la marque d'une jalousie face à une réussite que personne n'attendait, surtout pas France 4 qui a laissé filer Hanouna et TPMP l'an dernier ? Hanouna a en tout cas décidé de calmer le jeu et ne donne plus d'interviews, pas plus qu'il n'autorise les équipes d'autres chaînes à filmer les coulisses de son émission.

Que ceux qui se lassent de son omniprésence se rassurent : il a déjà prévenu qu'il abandonnerait la présentation de "Touche pas à mon poste" dans trois ans au plus tard.

Faites-vous une overdose de Cyril Hanouna ?

Oui, on le voit et on l'entend trop
57.9 %

Non, j'apprécie beaucoup ses talents d'animateurs
39.1 %

J'ai un avis plus nuancé, j'en fais part en commentaire
3 %

Nombre de votants: 3329

A voir sur le même sujet

Rédigé par Par Vincent Romain, SudOuest.fr

Repost 0
Commenter cet article