Dieudonné se produira-t-il à Bordeaux et à Pau ? Manuel Valls veut l'interdire

Publié le 28 Décembre 2013

Publié le 28/12/2013 à 14h13 , modifié le 28/12/2013 à 15h50 par

SudOuest.fr

VIDÉO - L'humoriste controversé est programmé à Bordeaux le 26 janvier et à Pau le 13 mars. Le préfet de région a indiqué vendredi qu'il sera attentif aux risques de troubles à l'ordre public

Archives Jean Christophe Sounalet

Depuis les propos de Manuel Valls, qui a "décidé d'étudier de manière approfondie toutes les voies juridiques permettant d'interdire" les spectacles de Dieudonné, les choses s'accélèrent. Alors que l'humoriste controversé doit se produire à Bordeaux (26 janvier) et à Pau (13 mars), le préfet de région Aquitaine, Michel Delpuech, dit dans un communiqué "travailler d'ores et déjà" (...) "dans la droite ligne des orientations fixées" par le ministre de l'Intérieur.

Publicité

Dans un reportage diffusé dans l'émission "Complément d'enquête" sur France 2, Dieudonné avait tenu des propos violemment antisémites contre le journaliste de France Inter Patrick Cohen (sa fiche sur le site de la radio publique).

Plusieurs associations, dont la Licra, ont attiré "l'attention" du représentant de l'État en Aquitaine "sur les risques de troubles à l'ordre public que peuvent susciter" les spectacles de Dieudonné.

À Bordeaux, une pétition adressée à Alain Juppé et au préfet a été lancée à l'initiative d'une infirmière afin d'interdire la représentation du 26 janvier. Lors de la rédaction de cet article ce samedi après-midi, plus de 2 800 personnes l'avaient signée.

De son côté, la Fnac a indiqué qu'elle continuerait à vendre des billets pour les spectacles de l'humoriste controversé, sans toutefois en faire la promotion.

Mais interdire un spectacle de Dieudonné n'est pas chose aisée. En septembre 2012, l'espace Encan, une salle de spectacles de La Rochelle, avait été condamnée à une peine à 10 000 euros pour le préjudice commercial, 30.000 pour le préjudice moral, en première instance pour avoir annulé son spectacle en avril 2009.

À Périgueux en 2012 également, le Conseil général de la Dordogne avait voulu refuser de louer à Dieudonné une salle pour qu'il s'y produise. Mais le tribunal administratif avait donné tort à la collectivité territoriale. Un peu plus tôt, le maire de Périgueux, Michel Moyrand, avait tenté, en vain, d'annuler le spectacle.

L'humoriste s'était déjà produit à Bordeaux en avril dernier, où il avait attiré entre 3 500 et 4 000 personnes. À l'époque, le préfet n'avait pas considéré qu'il existait un trouble à l'ordre public. En sera-t-il de même fin janvier ?

Une chose semble cependant acquise : on voit mal le préfet prendre une décision dans un sens à Bordeaux le 26 janvier et dans un autre à Pau le 13 mars...

La Fnac continuera à vendre des places pour les spectacles de Dieudonné

A voir sur le même sujet

Édition abonnés

Municipale à Paris : la semaine noire de NKM

Si, en février, quand Nathalie Kosciusko-Morizet annonçait sa candidature, tout le monde applaudissait, aujourd’hui, les critiques pleuvent, même dans son camp. C’est une fin d’année difficile...

Les élus sortants prêts à rempiler

Dans l’arrondissement de Dax, la majorité des maires va chercher à être élue à nouveau en mars prochain. Benjamin Ferret b.ferret@sudouest.fr Si les premières semaines de l’année à venir devraient...

Dieudonné dans le collimateur de Valls

Le ministre de l’Intérieur a annoncé hier qu’il étudiait « toutes les voies juridiques » pour interdire « les réunions publiques » de l’humoriste Dieudonné. Dieudonné pourra-t-il continuer à...

42 commentaires

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Se connec

Rédigé par Auteur sudouest.fr

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article