Affaire Boulin : le député Florent Boudié demande à Claude Guéant "de parler"

Publié le 13 Mai 2013

Publié le 13/05/2013 à 18h17
Auteur J.-C. G. , Pour SudOuest.fr

commentaire(s)

22

Affaire Boulin : le député Florent Boudié demande à Claude Guéant "de parler"

Le député socialiste de Libourne Florent Boudié s'interroge sur la sincérité de l'ancien ministre de l'Intérieur. "Je n’oserai croire que Monsieur Guéant souffre d’une amnésie précoce".

Alors que Claude Guéant était chargé des questions de sécurité au ministère de l'Intérieur à l'époque de la mort de Robert Boulin, le député socialiste Florent Boudié exhorte l'ancien premier flic de France à "parler" s'il sait.

Le parlementaire de la 10e circonscription girondine invite l'ancien ministre à bien vouloir communiquer aux autorités judiciaires le déroulement des faits qui se sont produits dans la nuit du 29 au 30 octobre 1979.

"Je n’oserai croire que Monsieur Guéant souffre d’une amnésie précoce, même si les éléments de réponse apportés par l’intéressé concernant l’affaire des 500 000 euros de prime, pourrait nous y faire croire, livre-t-il dans un communiqué. Amnésie une fois, amnésie deux fois…le doute s’installe sur la sincérité de Monsieur Claude Guéant ! »

Rédigé par jeanfrisousteroverblog

Repost 0
Commenter cet article