Assurances-vie, collections : hausse de 30% pour le patrimoine de Sarkozy

Publié le 24 Mars 2012

 

Déclaration 24/03/2012

Assurances-vie, collections : hausse de 30% pour le patrimoine de Sarkozy

AUTEUR Laurent Mauriac | Cofondateur POUR  Rue89
 

Le « Président du pouvoir d'achat » a fait au moins un heureux : lui-même. Entre 2007 et 2012, le patrimoine de Nicolas Sarkozy a augmenté de plus de 600 000 euros, passant de 2,1 millions au début de son quinquennat à 2,7 millions à la fin.

C'est ce que révèle la déclaration de situation patrimoniale du chef de l'Etat, due par chaque Président au début et à la fin de son mandat, publiée ce samedi au Journal officiel et à consulter ci-dessous.

L'essentiel de ce patrimoine est composé d'assurances-vie (2,58 millions d'euros) et c'est donc de là que provient l'essentiel de sa hausse (2,04 millions en 2007, selon la déclaration à consulter ci-dessous).

 

Les frais augmentent aussi, engendrés par deux divorces :

  • pension alimentaire à son ex-femme Cécilia Attias ;
  • prestation compensatoire pour Marie-Dominique Culioli, sa première épouse.

Dans le domaine du logement, Nicolas Sarkozy, qui voulait pendant sa campagne de 2007 « permettre à chaque ménage d'être propriétaire, parce que la propriété est le rêve de chacun d'entre nous », n'a pas progressé. Il n'est toujours propriétaire d'aucun bien immobilier.

Le Président est devenu collectionneur

En revanche, pendant son quinquennat, le Président est devenu collectionneur. En 2007, il répondait « néant » à la rubrique « Collections, objets d'art, bijoux, pierres précieuses, or ».

Cette année, apparaissent des « collections estimées à 100 000 euros (autographes, montres, statuettes) » et des « collections de timbres » pour une « valeur affective ».

Cette évolution ne surprendra pas ceux qui suivent de près les goûts du chef de l'Etat. Plusieurs sites spécialisés dans les montres ont dénombré, photos à l'appui, les Rolex, Breitling et autre Patek Philippe faisant leur apparition au poignet de Nicolas Sarkozy, l'un d'eux vantant une collection qui « a de l'allure et se compose de gardes-temps très prisés des amateurs ».

On se souvient aussi qu'un élément de cette collection avait fait l'objet de déclarations peu nuancées de la part du publicitaire Jacques Séguéla.

Jacques Séguéla s'enflamme pour la Rolex de Nicolas Sarkozy

En revanche, on peut s'étonner que les stylos-plume, qui ont pourtant semblé intéresser le Président pendant son quinquennat, ne figurent pas parmi les objets officiellement collectionnés.

Nicolas Sarkozy empoche un stylo en Roumanie

Rédigé par jeanfrisouster

Publié dans #citoyens d'europe

Repost 0
Commenter cet article