Bordeaux : des motards Hells Angels arrêtés, des armes et de la cocaïne saisies

Publié le 30 Janvier 2013

Publié le 30/01/2013 à 06h00 | Mise à jour : 30/01/2013 à 09h40
Auteur Jean-Michel Desplos

commentaire(s)

32 lire l'article

Des bikers impliqués dans des vols, extorsions et trafic de cocaïne ont été interpellés par la police. Huit d'entre eux sont déférés devant un juge

Mardi soir, des Hells Angels, impliqués dans une vaste affaire qui touche Bordeaux, Orléans et Paris, devaient être incarcérés à la maison d'arrêt de Gradignan. Au total, 15 bikers ont été interpellés au cours du week-end dernier. Six d'entre eux ont d'ores et déjà été présentés à la juge d'instruction Marie-Noëlle Billaud. Deux autres le seront ce mercredi.

Ces motards, qui roulent pour la plupart en Harley-Davidson, sont soupçonnés d'appartenir à une frange particulièrement violente du gang, à l'origine de plusieurs vols et d'extorsions en bande organisée mais aussi de trafic de produits stupéfiants (cocaïne et cannabis) de détention d'armes de première et quatrième catégorie et d'incendie criminel. Âgés de 40 à 50 ans, ils étaient depuis de longs mois dans le collimateur de la police.

 

Au début de l'année 2012, la division des affaires criminelles de la Direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) a commencé à s'intéresser aux Hells Angels de la région qui envisageaient d'implanter une structure, appelée chapitre, dans le département des Landes.

Dans le milieu, on n'aime guère la concurrence lorsqu'il s'agit de conquérir un territoire. Alors on intimide par des mots, on menace avec une arme de gros calibre, on rackette des tatoueurs et des concessions. Au mois de juin dernier, un des bikers est allé mettre le feu à un commerce de motos landais. En novembre, un membre du club des Outcasts était violemment agressé à Créon.

Ce gang de motards parfaitement organisé et hiérarchisé vivait grâce aux délits commis au fil du temps. Mais alors que la police judiciaire travaillait sur la violence et les menaces représentées par les Hells Angels, les enquêteurs de la Sûreté départementale s'intéressaient eux aussi à ces mêmes individus, dont certains sont à l'origine d'un trafic de drogue.

La juge a donc co-saisi les deux services de police auxquels a été associé le Groupe d'intervention régional (GIR) d'Aquitaine, qui traite l'aspect patrimonial de l'affaire.

Les policiers de la brigade des stupéfiants ont découvert qu'un Orléanais de 48 ans écoulait des produits stupéfiants sur la région bordelaise. Interceptions téléphoniques, observations, ont permis aux enquêteurs de déterminer que le trafic était régulier entre les deux villes.

Les interpellations réalisées dimanche ont été effectuées alors que le dealer présumé de cocaïne était invité dans la banlieue bordelaise à l'inauguration d'une enseigne de tatouage.

L'opération a été déclenchée simultanément à Paris, Orléans et Bordeaux. Lors des perquisitions, les policiers ont saisi 12 motos, dont huit Harley-Davidson, une puissante voiture de sport de type Corvette, six armes de poing (357 magnum, 38 spécial), des gilets pare- balles, quelques centaines de grammes de cocaïne, plus d'un kilo de cannabis et 15 000 euros en numéraire.

La famille des bikers, sous haute surveillance policière depuis quatre ou cinq ans, pourrait être quelque peu déstabilisée au lendemain de ces interpellations. Car les Hells Angels n'apprécient guère tremper dans des affaires judiciaires. Ils préfèrent avoir l'image de riders ayant le goût de l'aventure et de la liberté.

Bordeaux lire l'article sur sudouest.fr · Créon · Faits divers

 

 
Vos commentaires 32
 
Steph Popeye
30/01/2013, à 14h44 Alertez
disons que cela doit etre plus facile d'arreter des bikers que d'aller dans les cités ou la police ne fait plus sont travail comme a marseille ou la BAC etais mise en cause mais ils ont tous repris leur boulot mais la loi est la loi seul les forces de l'ordre ont tous les droits,
 
 
pecheurs17
30/01/2013, à 14h35 Alertez
marsoupio24
30/01/2013, à 13h18

pas controler en Harley ??? hébé !! tu ne peux pas faire 100m sans etre controlé ou arreté juste pour qu'ils admire la machine !!!!
 
 
Los Craignos
30/01/2013, à 14h27 Alertez
@marsoupio24
30/01/2013, à 13h18

Exact pour le bruit.La moto d'un biker fait infiniment plus de bruit qu'un autre véhicule et pourtant ils ne sont pas verbalisés pour ça car on considère que c'est le bruit normal de la moto,mais en décibels bonjour les dégâts.

Beaucoup passent sous ma fenêtre et le boucan est assourdissant.Moi je me suis pris une belle amende pour un petit trou dans le pot d'échappement de ma voiture alors même que j'avais le nouveau pot dans le coffre prêt à être monté,le policier n'a rien voulu savoir.
 
 
ViveLesLandes
30/01/2013, à 13h20 Alertez
"Au mois de juin dernier, un des bikers est allé mettre le feu à un commerce de motos landais"

Biscarrosse ?
 
 
marsoupio24
30/01/2013, à 13h18 Alertez

bonjour je tenais a dire a certaines personnes qu ils sont vraiment abrutis dans leur propos et que je les invitent vivement a venir avec moi qd on va cueillir les pseudos racailles comme cela se passe et si nous avons peur d eux ensuite les chers bikeurs qui lorsqu ils sont en panne sont contents de vs voir les aider mais qui eux souvent vous toisent quand vs l etes en panne ! je generalise pas c est mon experience de motard qui parle ! je peste aussi avec mes collegues sur le fait que nos chers amis en harley soient beaucoup moins contrôlés que les autres motards alors que leurs motos sont souvent bq plus bruyantes et hors la loi ! sinon rouler ds un autre style de vie cool retro pas besoin d etre en harley je roule avec des vieilles motos de toutes marques qui sont ma passions et j adore ca ! bonne route a tous motards et automobilistes

Rédigé par jeanfrisousteroverblog

Publié dans #citoyens d'europe

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

pffff!! 17/07/2015 21:11

pfffffffffffffffffffffffffffffffff....!!!!!