Des chercheurs se sont intéressés aux effets de la fermeture de Megaupload sur l'industrie du cinéma.

Publié le 27 Novembre 2012

 


Des chercheurs se sont intéressés aux effets de la fermeture de Megaupload sur l'industrie du cinéma. De façon surprenante, la fermeture du site de téléchargement illégal a fait reculer les revenus générés dans les salles de cinéma.

Des chercheurs se sont intéressés aux effets de la fermeture de Megaupload sur l'industrie du cinéma. De façon surprenante, la fermeture du site de téléchargement illégal a fait reculer les revenus générés dans les salles de cinéma. | CAPTURE ECRAN

Voici une nouvelle qui devrait ravir Kim Dotcom, le truculent patron de la plateforme de téléchargement Megaupload, qui multiplie les annonces spectaculaires et les déclarations péremptoires depuis la fermeture de son site, le 19 janvier 2012.

D'après une étude parue le mois dernier, et dont le site TorrentFreak se faisait l'écho ce samedi, la fermeture de Megaupload, vouée aux gémonies par tous les industriels de la culture et le FBI, aurait eu un impact... négatif sur les recettes générées en salle.

Des chercheurs de l'école de de Munich et de l'école de commerce de Copenhague ont passé au crible les chiffres du box office de 1344 films dans 49 pays sur une période de cinq ans pour analyser l'effet de la fermeture de Megaupload, qui drainait 4% du trafic mondial au sommet de sa gloire, sur la fréquentation en salles.

Au regard des données récoltées, qu'ils ont croisée avec d'autres facteurs, tels que l', le taux de pénétration d'Internet et la popularité de Megaupload dans les différents pays étudiés, ils constatent une baisse des revenus du cinéma après la fermeture du site de Kim Dotcom, ce qui conforte leur thèse selon laquelle le piratage peut jouer un rôle de promotion des films. Les pirates parlent des films qu'ils téléchargent à leur entourage, qui contrairement à eux, sont prêts à s'acheter un billet pour voir un film sur grand écran.

Les films à petits budgets plus affectés que les blockbusters

Enfin, ça dépend du film. Les recettes des blockbusters, ces films soutenus par de grosses productions et distribués dans plus de 500 salles, ne souffrent aucunement de la disparition de Megaupload. Au contraire, ils ont généré un peu plus d'argent depuis lors.

En revanche, les films à plus petit budget sont bel et bien affectés. «L'effet bouche-à-oreille qu'induit le téléchargement illégal semble particulièrement important pour les films à l'audience plus restreinte», indiquent les chercheurs.

Ces résultats, les premiers du genre, sont surprenants mais ont encore besoin d'être approfondis pour établir avec certitude un lien de causalité entre la fermeture de Megaupload et la baisse des revenus du cinéma.


Auteur LeParisien.fr

 

http://www.leparisien.fr/high-tech/fermeture-de-megaupload-les-revenus-du-cinema-en-baisse-26-11-2012-2356653.php

 

A LIRE AUSSI
[?]

Rédigé par

Publié dans #citoyens du monde

Repost 0
Commenter cet article