FAITS DIVERS ; Fusillade de St Jean d'Angely : "une rupture familiale" vraisemblablement à l'origine du drame

Publié le 2 Décembre 2009

Les premiers éléments de l'autopsie réalisée hier soir sur les corps des deux personnes tuées dans la fusillade qui a éclaté sur le parking du boulodrome de Saint Jean d'Angély (Charente-Maritime) valident le scenario retenu par les enquêteurs quant au déroulement des faits.

Jean-Yves Airault, président du club de boules de Saint-Jean et Joël Gauvin montrent des impacts de la fusillade (Photo David Briand)
Les premiers éléments de l'autopsie réalisée hier soir sur les corps des deux personnes tuées dans la fusillade qui a éclaté sur le parking du boulodrome de Saint Jean d'Angély (Charente-Maritime) valident le scenario retenu par les enquêteurs quant au déroulement des faits.

Guy Martin, un agriculteur de 64 ans domicilié à Migron, a tiré hier vers 14 h 05 sur un groupe de boulistes, tuant Michel Duteau, un boulanger à la retraite de Burie, âgé de 72 ans, puis s'est enfui avec son véhicule avant de se suicider vers 14 h 15. Il s'est tiré un coup de feu avec le fusil sous le menton sur la terrasse du domicile de son fils, à La Vergne, une commune distante de quelques kilomètres. Au final, sept personnes ont été blessées sur le parking dans les tirs administrés avec une carabine puis un fusil de chasse. Toutes sont sorties de l'hôpital hier soir et ce matin, y compris le joueur de Burie visé en premier par le tireur.

Arrivé à 13 h 30 sur le parking où devait se dérouler une heure plus tard une compétition réunissant 44 triplettes de joueurs âgés de plus de 55 ans, il a fait feu sur un groupe de joueurs du club de Burie, un club dont il venait de démissionner de la présidence.  .................


.......................lire la suite del'article sur sudouest.com

Rédigé par jeanfrisouster

Publié dans #citoyens d'europe

Repost 0
Commenter cet article