Hollande reconnaît la répression sanglante des Algériens du 17 octobre 1961

Publié le 18 Octobre 2012

Publié le 17/10/2012 à 18h51 | Mise à jour : 17/10/2012 à 20h12
Auteur SudOuest.fr

commentaire(s)

18

 

Hollande reconnaît la répression sanglante des Algériens du 17 octobre 1961

Cet évènement aurait causé la mort d'au moins 200 personnes qui manifestaient pour l'indépendance de l'Algérie.

 

Le président François Hollande a déclaré mercredi que "la République reconnaît avec lucidité" la répression "sanglante" de la manifestation d'Algériens à Paris le 17 octobre 1961.

"Le 17 octobre 1961, des Algériens qui manifestaient pour le droit à l'indépendance ont été tués lors d'une sanglante répression", a-t-il déclaré, selon un communiqué de l'Elysée. "Cinquante et un ans après cette tragédie, je rends hommage à la mémoire des victimes", a-t-il ajouté.

Lundi, le Parti socialiste avait réclamé "une reconnaissance officielle" de la répression de cette manifestation, qui avait fait de nombreux morts.

Un an plus tôt jour pour jour, le 17 octobre 2011, François Hollande, qui venait de remporter la primaire PS pour être candidat à l'Elysée, s'était rendu à Clichy-la-Garenne, commune de proche banlieue parisienne, pour témoigner "de sa solidarité" avec les familles endeuillées par ces événements, comme le raconte Le Monde. Toujours en 2011, de nombreux ouvrages et films avaient vu le jour, nous en avions décrit quelques uns.

Le chef de file des députés UMP, Christian Jacob a réagi aux propos de François Hollande : il estime qu'il est "intolérable de mettre en cause la police républicaine et avec elle la République toute entière". Nicolas Sarkozy n'avait pas pris position sur ce sujet et les historiens regrettaient le silence de la France, comme l'écrit L'Express.

Bertrand Delanoë, le maire PS de Paris, s'est dit confiant quant à la reconnaissance par l'Etat de sa responsabilité dans ce "moment d'histoire tragique".

 

Le Sénat va étudier mardi, en séance publique, une proposition de résolution du groupe communiste en ce sens.

 

politique · François Hollande     Lre l'article sur sudouest.fr
 

 

 

 
Vos commentaires 18
 
YAMAHA.FZ1
17/10/2012, à 23h12 Alertez
Merci hollande!
 
 
sudouest17
17/10/2012, à 22h47 Alertez
C'est très bien qu'il ait baissé sa culotte ça nous a permis de voir qu'il avait les fesses aussi roses que ses joues. Il prend grand soin de son électorat qui agitait des drapeaux place de la Bastille...
 
 
normaldu92
17/10/2012, à 21h17 Alertez
Il est très bien que notre Président reconnaisse les erreurs de notre pays. C'est tout à son honneur. Il s'agit quand même, n'en déplaise à certains, du massacre de compatriotes.

Des brebis galeuses, il y en avait partout dans ce conflit.
 
 
anto
17/10/2012, à 21h11 Alertez
Pure démagogie... Les socialistes veulent faire croire en leur sincérité.
 
 
serdey
17/10/2012, à 21h06 Alertez
Il reconnait quoi monsieur hollande???

Quelque chose qu'il n'a pas connu, mais que beaucoup de jeunes de vingt ans se souèviennent, parce que ils y étaient eux, en algérie.

Ce n'est pas étonnant de voir de quelle manière, le monde change.
 
 
oedeme
17/10/2012, à 21h06 Alertez
Où est-ce qu'il a lu que le peuple français lui avait demandé de dire cela ? Il n'a parlé que pour lui et ne représente que lui-même sur ce coup-là.
 
 
béa 40
17/10/2012, à 21h03 Alertez
Ne vous fâchez pas SERAPHIN...
Il ne s'agit pas de repentance mais de reconnaissance d'un acte disproportionné, et le célèbre PAPON était (encore une fois) de la partie...
Là, il ne s'agit pas d'un bataillon de soldats contre un autre bataillon de soldats : là, au lieu de disperser des manifestants, des hommes ont été jetés dans la Seine, ou tabassés, par les forces de l'ordre Françaises.
Précédemment, Jacques CHIRAC avait reconnu la FAUTE non pas des Français, mais du gouvernement de VICHY dans la déportation massive des Juifs. Il n'était pas socialiste.
Vous savez, notre histoire du 20ème siècle n'est pas glorieuse, ayons au moins la lucidité, non pas de se repentir jusqu'à la fin des temps, mais de l'admettre.
 

Rédigé par

Publié dans #citoyens du monde

Repost 0
Commenter cet article