L'UMP en baisse pour les régionales , Sarko lui aussi en baisse

Publié le 21 Novembre 2009

Selon le dernier baromètre d'Opinionway, l'UMP recueillerait seulement 29% des voix si le premier tour des élections régionales avait lieu dimanche. Par ailleurs, la cote de popularité de Nicolas Sarkozy tombe à 36%.

Nicolas Sarkozy et François Fillon  (AFP)

Nicolas Sarkozy et François Fillon  (AFP)

Les listes de l'UMP recueilleraient 29% des voix (-1 point) et celles du Parti socialiste 22% (+1), si le premier tour des élections régionales avait lieu dimanche, selon le dernier baromètre d'Opinionway pour Le Figaro/LCI publié samedi 21 novembre.
De leur côté Les Verts-Europe Ecologie réuniraient 16% des suffrages, soit un point de plus par rapport au précédent sondage du 29 octobre.

La gauche en hausse de deux points


Au total, la gauche affiche une hausse de deux points depuis le mois dernier, tandis que l'ensemble de la droite baisse d'autant (à 31% en additionnant à l'UMP les 2% du Nouveau centre). L'UMP avait déjà reculé de deux points en octobre.
Le Front de gauche (PCF/Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon) est stable avec 6% des intentions de vote pour ce scrutin prévu à la mi-mars.
Au centre, le MoDem de François Bayrou gagne un point à 7%, tandis qu'aux deux extrémités du paysage politique le NPA d'Olivier Besancenot et le FN sont crédités de respectivement 4% (-1) et 9%.
Enfin l'Alliance écologique indépendante d'Antoine Waechter, qui avait été testée pour la première fois le mois dernier, recueillerait 2% (-1).


Nicolas Sarkozy perd deux points de popularité


Par ailleurs, la cote de popularité de Nicolas Sarkozy a baissé de deux points à 36% entre octobre et novembre, et celle de François Fillon a accusé un recul encore plus sensible (-3 points) à 48%, selon un sondage de l'Ifop publié samedi par le JDD.
Il s'agit du deuxième plus mauvais score enregistré par Nicolas Sarkozy depuis son élection en mai 2007 -sa popularité avait touché un niveau plancher à 35% en mai 2008-, et du troisième plus mauvais résultat de François Fillon (46% en février puis mars 2009), est-il souligné.

-Etude réalisée les 17 et 18 novembre auprès d'un échantillon de 1.002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas et par interrogation en ligne sur système Cawi (Computer Assisted Web Interview).

-Enquête réalisée par téléphone ou à domicile du 12 au 20 novembre auprès d'un échantillon de 1.850 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).


Source Nouvelobs.com

Rédigé par jeanfrisouster

Publié dans #citoyens d'europe

Repost 0
Commenter cet article