La société basque qui sécurise les réseaux du FBI

Publié le 31 Janvier 2012

Auteur Olivier Bonnefon
 5 commentaire(s)

La PME IS Decision vient de vendre 48 000 licences de son logiciel vedette UserLock à l'agence américaine. Elle équipe aussi le ministère américain de la Justice et est, en France, protégée par la Direction centrale du renseignement intérieur...

François Amigorena, PDG d'IS Decisions, dans ses bureaux d'Izarbel.

François Amigorena, PDG d'IS Decisions, dans ses bureaux d'Izarbel. (photo « SO »)

François Amigorena, le patron de la PME biarrote IS Decisions, ne connaît pas la crise. De juillet à décembre 2011, le chiffre d'affaires de sa société, qui développe et commercialise des logiciels de sécurité pour PC sous environnement Windows, a réalisé un nouveau bond de 62 %.

« Nous réalisons plus de 90 % de notre activité à l'export. Bizarrement, les entreprises françaises utilisent peu nos produits. Elles ne semblent pas encore préoccupées par les menaces de fuites. »

 

C'est aux États-Unis, au Brésil et au Moyen-Orient que la sensibilité à la sécurité informatique est désormais la plus développée. Fondée en 2000, IS Decisions s'est dotée en onze ans d'un joli portefeuille de plus de 3 000 clients dans 120 pays, avec des références assez prestigieuses. Rien qu'aux États-Unis, elle équipe le ministère de la Justice depuis 2001, la DEA - le bureau des tabacs, alcool, explosifs et armes à feu - et le FBI, qui vient d'acheter 48 000 licences de UserLock, son logiciel vedette. « Unique au monde, UserLock reste le numéro un de nos produits. Les affaires WikiLeaks ont montré que la vulnérabilité des entreprises venait souvent de ses propres collaborateurs. Nous travaillons sur des solutions », explique François Amigorena.

Vers le marché japonais

Le secteur de la Défense est fort logiquement très friand de ce genre de dispositifs et des autres logiciels, qui ont pour noms FileAudit et RemoteExec. Le premier permet de vérifier qui a utilisé les fichiers de l'entreprise et l'usage qu'il en a fait. Le second permet un déploiement d'urgence et une mise à jour informatique en cas de cyberattaque. Inviolables et cryptographiés, les produits IS Decisions sont développés au Pays basque par une petite équipe de dix personnes qui sera bientôt renforcée.

Sensible à l'écologie, le PDG se targue d'avoir une empreinte carbone proche de zéro. Il privilégie les vidéos et web-conférences aux coûteux déplacements en avion. Les échanges avec les clients se font sur une plate-forme de démonstration. Il est vrai que l'homme, qui est élu à Bidart, tient à sa qualité de vie et à ses engagements en dehors de l'entreprise.

..............lire l'article sur sudouest.fr
Bidart · environnement · Wikileaks · économie · International
À lire aussi
Un Anonymous témoigne : "ce n’est que le début de la World War Web"
La colère des Anonymous fait trembler les sites Internet
L'avocat de MegaUpload réagit à la fermeture du site, les "Anonymous" aussi
MegaUpload fermé : tout comprendre en 10 questions
Fermeture de MegaUpload : Anonymous annonce "une cyberguerre"
Streaming : Megaupload fermé aux USA pour violation des droits d'auteur

Rédigé par jeanfrisouster

Publié dans #citoyens du monde

Repost 0
Commenter cet article