Le boson de Higgs, ACTA dans le bousin : le résumé de la semaine

Publié le 10 Juillet 2012

 

Auteur Alexandre Pouchard
Journaliste , pour Rue89.com
Publié le 08/07/2012 à 09h43

Monde


Boson de Higgs (image CMS)

Après des décennies de recherche, le Centre européen de recherche nucléaire (Cern) a annoncé mercredi 4 juillet avoir découvert une particule dont les caractéristiques sont compatibles avec celles du boson de Higgs. Appelé communément « la particule de Dieu »,ce dernier, qui porte le nom du physicien écossais Peter Higgs, aurait donné sa masse à la matière après le Big Bang. Sa découverte va permettre de mieux appréhender les conditions de la naissance de l’univers. (Voir l’infographie sonore du Figaro.fr : Comprendre le boson de Higgs en trois minutes)

Le Parlement européenn a rejeté mercredi 4 juillet le controversé traité anti-contrefaçon ACTA (pour « Anti Counterfeiting Trade Agreement »), par 478 voix contre 165 pour et 39 abstentions. Signé le 26 janvier, ce traité avait pour objectif de doter les Etats d’un arsenal juridique pour lutter contre les trois principaux pays de la contrefaçon : la Chine, le Brésil et l’Inde. Mais ACTA, et notamment son article 27, avait soulevé de vives critiques, ses opposants lui reprochant d’aller au-delà de la stricte contrefaçon et de restreindre les libertés numériques. Le vote du Parlement européen a ainsi été considéré comme une victoire par les défenseurs des libertés sur la Toile.

 

Alors que les combats se poursuivent en Syrie, notamment à Homs, de nombreux Etats essayent de parvenir à une solution pacifique au conflit. Les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU, réunis samedi 30 juin à Genève, sont parvenus à un accord sur les principes d’une transition avec la formation d’un gouvernement d’union nationale et, sous-entendu, le départ de Bachar Al-Assad.

Mais devant le risque d’une lettre morte, la troisième réunion des Amis du peuple syrien s’est ouverte vendredi 6 juillet à Paris, avec une centaine d’Etats et d’organisations représentés. Peu après l’ouverture a été annoncée la défection d’un haut gradé de l’armée syrienne et ami d’enfance de Bachar Al-Assad, le général Manaf Tlass. Ce dernier a été accueilli en France.

L’Unesco a inscrit Tombouctou, ville du nord du Mali, sur la liste du patrimoine mondial en péril, jeudi 28 juillet. L’institution craignait de voir les islamistes du groupe Ansar Eddine, qui a pris le contrôle de la ville début avril, détruire les mausolées et mosquées vieux de plusieurs siècles et considérés comme « impies » par Al-Qaida. La crainte était fondée : les islamistes ont détruit plusieurs mausolées, samedi 30 juin, s’attirant de vives critiques de la communauté internationale. Sans les arrêter pour autant, puisque c’est à une mosquée qu’ils se sont attaqués lundi. La menace plane également sur des manuscrits des XVe et XVIe siècles, qu’Ansar Eddine pourrait être tenté de vendre à prix d’or.

 

France

L’Unesco a également classé le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais au Patrimoine mondial de l’humanité, dimanche 1er juillet. L’institution internationale a ainsi reconnu l’histoire des cités minières et des terrils qui ponctuent le paysage de la région. Le bassin minier a ainsi été le 38e bien français inscrit au Patrimoine mondial de l’humanité (voir la liste complète).

 

Conformément à la tradition de la Ve République, le nouveau Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a prononcé mardi 3 juillet son discours de politique générale devant l’Assemblée nationale. Pendant une heure et quarante minutes, l’ancien maire de Nantes a confirmé les engagements du chef de l’Etat tout en rappelant que le spectre de la crise et la dette publique laissent peu de marges de manoeuvres – évitant toutefois soigneusement les termes « rigueur » et « austérité ».

Au terme de ce discours « truffé d’incantations » et manquant de « courage politique » selon l’opposition, 302 députés (PS, EE-LV, radicaux de gauche) ont voté la confiance du gouvernement, 225 contre. Le Front de gauche s’est notamment abstenu.

Olivier Ferrand, tout nouveau député socialiste des Bouches-du-Rhône et président-fondateur du « think tank » Terra Nova, n’était pas présent dans l’hémicycle : il est mort samedi 30 juin à l’âge de 42 ans d’un arrêt cardiaque après un jogging. Les responsables politiques de tous bords ont rendu hommage à cet « agitateur d’idées », qui était notamment l’un des initiateurs de la primaire ouverte au Parti socialiste.

Nicolas Sarkozy, lui, n’avait pas la tête à ce début de quinquennat législatif : son domicile et ses bureaux ont été perquisitionnés mardi 3 juillet, dans le cadre de l’enquête sur l’affaire Bettencourt. L’ancien président de la République est soupçonné d’avoir bénéficié un financement illégal lors de sa campagne présidentielle de 2007. Aucune saisie n’a semble-t-il été effectuée.

L’ancien PDG de France Télécom, entre 2005 et 2010, Didier Lombard, a été mis en examen pour « harcèlement moral » mercredi 4 juillet. Il est soupçonné d’avoir provoqué indirectement les quelque 80 suicides et tentatives de suicides (selon un décompte d’une source syndicale) de salariés du groupe entre 2008 et 2009. Dans une tribune au Monde, Didier Lombard assure que ces plans ayant supprimé 20 000 postes au total étaient « indispensables à la survie de l’entreprise [et] n’ont pu être la cause des drames humains ».

Jeudi, c’est l’ancien numéro 2 de l’entreprise, Louis-Pierre Wenes, qui a été mis en examen pour le même motif. France Télécom en tant que personne morale pourrait également faire l’objet d’une mise en examen. La partie civile, qui rassemble notamment les syndicats de l’entreprise, souhaite de son côté que soit inscrite la « mise en danger d’autrui ».

Sale semaine pour Orange  : outre ces soucis judiciaires, l’opérateur mobile a été victime d’un important incident technique, vendredi 6 juillet. Quelque 35 à 40 millions d’abonnés ont vu leur accès au réseau coupé pendant plus de douze heures. Une fois la « panne logicielle » réglée, dans la nuit de vendredi à samedi, Orange a annoncé envisager une indemnisation pour ses clients.

Le Bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA) a rendu jeudi 5 juillet son rapport définitiflire ici) sur le crash du vol Rio-Paris, qui s’est écrasé le 1er juin 2009, causant la mort de 228 personnes. Les enquêteurs ont pointé à la fois des défaillances techniques (mettant en cause les sondes de vitesse Pitot) et humaines (l’équipage ayant utilisé de mauvaises procédures). Voir la reconstitution réalisée par France 3 il y a quelques mois :

 

Sports

L’Espagne a remporté l’Euro de football, dimanche 1er juillet à Kiev, en battant largement l’Italie (4-0, voir le résumé en vidéo). Les Espagnols sont les premiers à remporter trois compétitions majeures d’affilée, après l’Euro 2008 et la Coupe du monde 2010.

L’équipe de France, elle, avait été éliminée dès les quarts de finale par... l’Espagne, le 23 juin. Après une semaine de flottement, le sélectionneur, Laurent Blanc, a finalement décidé de ne pas renouveler son contrat de deux ans qui expirait à la fin de l’Euro. Il quitte l’équipe de France sur un bilan positif au niveau comptable (16 victoires, 7 matchs nuls, 4 défaites) mais terni par la performance et le comportement de certains Bleus en Pologne et en Ukraine. Le nom de son successeur n’est pas encore connu, mais l’ancien champion du monde Didier Deschamps, qui vient de quitter son poste d’entraîneur de l’Olympique de Marseille, est l’option privilégiée par la Fédération.

Outre le nom du sélectionneur, l’avenir en bleu de certains joueurs de l’équipe de France est encore incertain après des insultes contre la presse (Samir Nasri), contre un arbitre (Jérémy Ménez) et un comportement irrespectueux envers Laurent Blanc (Hatem Ben Arfa et Yann M’Vila). Tous les quatre ont été convoqués devant le conseil de discipline de la FFF, mardi 2 juillet. En attendant, Noël Le Graët, le président de la Fédération, a annoncé que les primes des joueurs étaient provisoirement gelées.

EN BREF

En France...

  • Nuit de galère, entre le vendredi 29 et le samedi 30 juin, pour quelque 600 passagers d’un TGV Paris-Grenoble. Certains d’entre eux ont mis douze heures pour rallier les deux villes, au lieu de trois heures normalement, en raison d’incidents en série. Ils ont notamment été arrêtés pendant plus de quatre heures à cause du moteur du TGV qui a... brûlé, avant de patienter ensuite parce que la ligne Lyon-Grenoble est fermée pour travaux la nuit.

Dans le monde...

  • Un Français de 53 ans a tué 4 personnes avant de se donner la mort lors d’une prise d’otages à Karlsruhe, dans le sud-ouest de l’Allemagne, mercredi 4 juillet. L’homme, originaire d’Alsace, était sous le coup d’une expulsion forcée de son appartement.

  • Au moins dix-sept personnes ont été tuées dans des attaques à la grenade contre deux églises de Garrissa, dans l’est du Kenya. Le gouvernement du pays est depuis plusieurs mois en proie à une rébellion de milices islamistes.

Dans les sports...

Retrouvez aussi :

Vous souhaitez être averti dès la publication des Rattrapages de l’actu ? Pour cela, il vous suffit de vous inscrire à la newsletter sur le site des Rattrapages, dans le cadre prévu à cet effet, dans la colonne de droite.

Rédigé par jeanfrisouster

Publié dans #citoyens du monde

Repost 0
Commenter cet article