Le plus gros paquebot du monde prend la mer

Publié le 29 Octobre 2009

Par liberation

30 réactions

 

Un des ponts intérieurs du paquebot

Un des ponts intérieurs du paquebot "Oasis of the Seas", au chantier naval STX, le 17 septembre 2009 à Turku, en Finlande. (© AFP Olivier Morin)

 

Le plus gros et le plus cher paquebot jamais construit, l’Oasis of the Seas, véritable parc d’attraction flottant, sera lancé mercredi dans la Baltique par le chantier naval finlandais STX à Turku.


Avec un coût de 900 millions d’euros, ce géant des croisières, commandé par la compagnie américaine Royal Caribbean, pourra transporter jusqu’à 6.360 passagers et 2.000 membres d’équipage.

STX Finlande, une filiale du constructeur naval sud-coréen STX, livrera le navire à la compagnie américaine lors d’une cérémonie au port de Turku dans le sud-ouest de la Finlande.

Puis il traversera l’Atlantique pour gagner la côte est de l’Amérique d’où il entreprendra son premier voyage de tourisme, de Fort Lauderdale (USA) à Haiti le 1er décembre.


Royal Caribbean a qualifié ce navire de «bateau le plus innovant et original à ce jour, (où) les zones de divertissement sont des petits villages en mer».

Destiné aux jeunes familles comme aux passagers plus âgés et habituels de ce type de voyages, l’Oasis of the Seas vise à être plus un centre de loisirs qu’un bateau de croisière traditionnel qui naviguerait d’une escale à l’autre.


Dans une interview publiée par le site de la compagnie, le patron de Royal Caribbean, l’Américain Richard Fain, 62 ans, explique que l’image du riche retraité prenant le soleil sur le pont près de la piscine est une idée fausse. «La moyenne d’âge de nos passagers», dit-il, «est de 44 ans. Je n’appelle pas ça être vieux, n’est-ce pas?».

Le nouveau navire proposera ainsi une piscine à vague pour surfer, un mur d’escalade, une tyrolienne au-dessus de la promenade, procurant une variété et un nombre d’activités tels que les passagers pourront rester toute la croisière à bord s’ils le souhaitent.

Des pièces de Broadway et des spectacles sur glace offriront des loisirs plus reposants.

De vrais arbres apporteront de l’ombre aux passagers dans les espaces publics du navire, pas moins de 40% de la surface du bateau, un record selon la compagnie propriétaire.

Doté de 16 ponts sur une hauteur de 65 mètres au-dessus de la ligne de flottaison, long de 360 mètres sur 47 de large, ce géant dépassera de 32 mètres le Freedom of the Seas qui détenait jusqu’alors le record de longueur pour un bateau de croisière.

Ses cheminées télescopiques lui permettront de passer sous les ponts qui franchissent les détroits du Danemark, pour rejoindre l’Atlantique.

Royal Caribbean avait commandé l’Oasis of the Seas en 2006 et, un navire-jumeau, l’Allure of the Seas, un an plus tard. Cette réplique sera livrée à l’automne 2010.

Mais après ces commandes, la crise est venue brutalement frapper le secteur maritime. Ainsi, fin octobre, des places étaient encore disponibles pour le voyage inaugural de quatre jours en décembre et les carnets de commande de STX, le seul constructeur naval finlandais spécialisé dans les gros bateaux, sont désespérément vides et les ouvriers menacés de chômage.

 

Source AFP et Liberation.fr

Rédigé par jeanfrisouster

Publié dans #citoyens du monde

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article