Le PS accuse l'UMP de vouloir supprimer la 5ème semaine de congés payés

Publié le 16 Janvier 2012

Auteur  SudOuest.fr  
13 commentaire(s)

[VIDEO] Benoit Hamon, le porte-parole du PS, estime que si Nicolas Sarkozy est réélu, la droite reviendra sur la 5ème journée de congés payés. Faux, rétorque-t-on à l'UMP

La cinquième semaine de congés payés est-elle menacée ?

C’est du moins ce qu’a affirmé ce lundi Benoît Hamon, porte-parole du PS. Lequel a estimé que la remise en cause de cette cinquième semaine de congés payés était "la nouvelle cible du gouvernement" et la "prochaine étape" de Nicolas Sarkozy s'il était réélu en mai.

 

"La cinquième semaine de congés payés, c'est le nouvel objectif, la nouvelle cible du gouvernement français. Après la (remise en cause de la, ndlr) retraite à 60 ans, après la protection contre la maladie, viendra la cinquième semaine de congés payés", a-t-il affirmé lors du point de presse hebdomadaire du parti.

 

 

Et ce en réponse à une déclaration de Luc Chatel, le ministre de l’Education Nationale, qui a déclaré dimanche sur Radio J : « A chaque fois que les socialistes ont été aux responsabilités, on a eu une fuite en avant budgétaire et on a fait reposer sur la génération future les avantages sociaux de la génération précédente. On a fait payer à crédit les 5e semaines de congés payés, la retraite à 60 ans...".

Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP, a ensuite affirmé qu'il n'était pas question "à sa connaissance de faire évoluer" la durée légale de cinq semaines des congés payés.

Présidentielle 2012 · politique
À lire aussi
Sarkozy reçoit la Toison d'Or en Espagne pour sa "lutte efficace" contre l'ETA
Cécilia Attias, ex-Madame Sarkozy, torpille Dominique Paillé
Après le triple A vient le temps de l'urgence à réformer
Nicolas Sarkozy s'adressera aux Français "à la fin du mois"
Le cadeau empoisonné de la campagne

Rédigé par jeanfrisouster

Publié dans #citoyens d'europe

Repost 0
Commenter cet article