Les Guignols ne font pas du tout rire les Espagnols

Publié le 17 Février 2012

Auteur pantxika delobel  39 commentaire(s)

Les Guignols ne font pas du tout rire les Espagnols

[VIDEOS] Les sketchs des marionnettes de Canal+ ont choqué. Les parodies des champions ibériques, assimilés à des sportifs dopés, ont même failli tourner à l'incident diplomatique.

« Les Guignols de l'info » ont mis en scène Rafael Nadal (tennis), Paul Gasol (basket), Alberto Contador (cyclisme) et Iker Casillas (football).

« Les Guignols de l'info » ont mis en scène Rafael Nadal (tennis), Paul Gasol (basket), Alberto Contador (cyclisme) et Iker Casillas (football). (capture d'écran canal+)

C'était la blague de trop. Depuis, choquée, l'Espagne répond à coups de phrases assassines. Dans cette affaire, on parle d'« attaques xénophobes », d'« incident diplomatique » et de « grave atteinte à l'éthique ».

L'incendie a été allumé, il y a quelques jours, par une bande de pyromanes en latex. Ce soir-là, « Les Guignols de l'info » tirent à boulets rouges sur les sportifs espagnols. Une fois de plus, les marionnettes de Canal+ taillent un short à Rafael Nadal.

 

« Le sketch de trop », selon Juanan Legorburu. Le journaliste de la chaîne de télévision basque ETB n'a pas apprécié de voir la marionnette de la star majorquine de la terre battue signer une pétition de soutien à Alberto Contador, suspendu pour dopage, avec une énorme seringue à la main. « C'était de très mauvais goût », explique le commentateur sportif.

 

 

La guerre est déclarée

Dans les épisodes précédents, le tennisman était parodié se servant de son urine comme carburant ultrapuissant pour son 4 × 4, ou chantant « J'ai 15 litres de sang dans le frigo, et viva España ! » en compagnie d'autres icônes ibériques : le gardien Iker Casillas, du Real Madrid, Alberto Contador et Paul Gasol, le basketteur des Lakers. Quelques clics plus tard, ces vidéos ont fait le tour de la péninsule, déchaînant la foudre sang et or. La guerre est déclarée. Échanges de courriers, demandes d'excuses. Madrid fait feu de tout bois.

L'ambassadeur d'Espagne en France a même fait part de son « dégoût » aux dirigeants de Canal+, qualifiant le sketch des Guignols de « grave atteinte à l'éthique ».

« Ce n'est pas une campagne contre moi, ni contre personne, s'indigne Rafael Nadal dans les médias. C'est une campagne contre l'Espagne en général, et contre le sport espagnol. »

Puis, lundi dernier, c'est au tour des « indignés » du ballon rond d'entrer dans la polémique. Alors qu'ils s'apprêtent à affronter les Basques de la Real Sociedad, sur la pelouse d'Anoeta à Saint-Sébastien, les joueurs du FC Séville décident d'envoyer un message chambreur aux Français en arborant fièrement un nouveau maillot, floqué sur la poitrine de : « Liberté, égalité… superioridad ! »

La contre-attaque

« Imaginez que vous perdiez à tous les coups », ironise l'humoriste Juan Solo, roi du stand-up madrilène. « Savez-vous à quand remonte la dernière victoire tricolore sur le Tour de France ou à Roland Garros ? Et la Formule 1 ? Renault. Deux fois champion du monde. Grâce à qui ? Fernando Alonso, un pilote espagnol. Alors croyez-moi, il vaut mieux prendre le sport français avec humour. »

Cette chronique a été postée mercredi sur le site de « Marca » (premier quotidien sportif espagnol). « C'était de bonne guerre », se justifie le showman. En quelques heures, son pamphlet a été visionné plusieurs milliers de fois. « Je trouve ça absurde qu'on frôle l'incident diplomatique pour si peu. Mon sentiment est que l'on devrait pouvoir rire de tout avec tout le monde, mais malheureusement, quand on touche à l'âme d'un pays, il faut s'attendre à faire face au regain des nationalismes exacerbés. » Le commentateur sportif Juanan Legorburu n'en démord pas et fustige des attaques qu'il juge en dessous de la ceinture. « Le dopage est le cancer du sport, nous en sommes tous conscients, mais on ne peut pas salir impunément le nom d'un sportif juste pour faire rire la galerie ! »

Après avoir qualifié ces sketchs d'« attaques xénophobes », José Ignacio Wert, le ministre de l'Éducation, de la Culture et des Sports, a fini par changer de ton. Craignant que cette polémique ne pollue la candidature de Madrid pour accueillir les Jeux olympiques d'été 2020, le ministre a reconnu : « Nous avons un problème avec le dopage. »

........lire et voir l'article sur sudouest.fr

télévision · Sports
À lire aussi
Sportifs espagnols contre les Guignols : Afflelou retire ses pubs de Canal+
Tennis : contrôle antidopage surprise pour Rafael Nadal
Moqué par les Guignols, Rafael Nadal dénonce une "campagne contre l'Espagne"
Dopage : les excuses les plus farfelues de l'histoire du sport
Alberto Contador déchu de sa victoire au Tour de France 2010
 
 
 

 

 

 
Vos commentaires 39
 
sable
17/02/2012, à 13h44 Alertez
3stupide3 devait s'écrire "stupide" pour rappel de "stupidité" erreur de frappe.
 
 
guiliguili2
17/02/2012, à 13h28 Alertez
Comment on dit déjà ? "y'a que la vérité qui blesse".......
 
 
Vercingétorix
17/02/2012, à 12h50 Alertez
On peut ne pas aimer l'humour des Guignols mais en faire une affaire d'Etat, y voir de la xénophobie de la part de tous les Français, est d'une stupidité sans nom!
 
 
filochard
17/02/2012, à 12h22 Alertez
Je ne pense pas que les guignols cherchent à faire le procès du sport espagnol, mais plutôt celui du dopage, qui est effectivement le fruit d'un système institutionnel dans ce pays (affaires PUERTO, GALGO ...).
Par ailleurs les guignols ont tojours été caustique à l'égard des dopés (VIRENQUE, ARMSTRONG...) sans distinction de nationalité, y voir un racisme quelconque est un mauvais procès.
 
 
Muxus
17/02/2012, à 12h16 Alertez
Heureusement qu'ils sont là les guignols...
Si les Espagnol n'ont pas d'humour tant pis pour eux
Cela dit les Espagnols ne sont pas champions dans tous les sports
 
 
tomégérie
17/02/2012, à 12h07 Alertez
Avant les guignols étaient drôles.
 
 
Jean-Marc 40
17/02/2012, à 12h01 Alertez
les sportifs espagnols sont très présents dans les sports les plus médiatisés mais quand on intègre les sports olympiques la France est bien placée notamment la natation, le judo, cyclisme sur piste, escrime, handball et j'en oublie beaucoup ... donc nous n'avons pas à rougir de la prestation de nos sportifs ! sauf que les médias ne parlent que du foot et du rugby et du vélo en été donc le supporter moyen a du mal à se faire une idée précise du niveau des sportifs français !
néanmoins je trouve très mauvais l'humour des guignols sur ce point
 
 
sable
17/02/2012, à 11h58 Alertez
@Yves Ciampi
Il ne faut " pas toucher au franquisme " encore un amalgame, le courageux juge Garzon, a été baillonné par la droite et l'extréme droite Espagnole, quel rapport avec les sportifs et le dopage, je tiens à vous indiquer que je suis particulièrement sensible à ce sujet car ma famille à fui le franquisme après l'avoir combattu et à tout perdu par la faute de ce régime dictatorial qui a pu se mettre en place avec l'appui de l'Allemagne et l'Italie fasciste qui ont trouvé en Espagne un terrain d'expériences pour la suite, avec la neutralité des démocraties occidentales.Ne mélangeons pas tout.
 
 
will33120
17/02/2012, à 11h45 Alertez
France, Espagne, USA... Enfin bref, y en a pas un qui n'a que de l'eau dans sa gourde!!!
 

Rédigé par jeanfrisouster

Publié dans #citoyens d'europe

Repost 0
Commenter cet article