Londres 2012 Jeux Olympiques *Le roi Agnel -Natation - Jeux Olympiques

Publié le 30 Juillet 2012

Publié le 30/07/2012 à 20:44, mis à jour le 30/07/2012 à 22:31

Exceptionnel dimanche en relais, Yannick Agnel a décroché son deuxième titre olympique en remportant le 200 mètres nage libre au terme d'un cavalier seul. En 1'43''14, le Tricolore bat le record de France. Camille Lacourt est passé à côté du 100 mètres dos. Il termine 4e.

203
 

Exceptionnel sur les 100 derniers mètres du relais dimanche, Yannick Agnel a doublé la dose, lundi, en écrasant le 200 mètres nage libre des Jeux Olympiques. Dans l'Aquatic Center de Londres, le Niçois a évolué sur une autre planète et mis une claque à la concurrence en 1'43''14, nouveau record de France. Parti vite, arrivé fort, le nageur de 20 ans s'est adjugé un deuxième titre olympique en vingt-quatre heures. Le Sud-Coréen Park Tae-Hwan et le Chinois Sun Yang, deuxièmes ex-aequo, n'ont rien pu faire de plus de que tenter d'accrocher la locomotive tricolore. Et que dire de Ryan Lochte ? Puni dimanche par Agnel, il a terminé quatrième lundi du 200 mètres.

Le roi Agnel - Natation - Jeux Olympiques Le Français a pris les commandes de la course dès le départ, sans jamais ralentir le rythme. Il a même enfoncé le clou aux 350 mètres pour finir avec une longueur d'avance sur ses poursuivants. C'est la troisième médaille d'or tricolore glanée depuis le début des Jeux de Londres et toutes ont été obtenues dans le bassin olympique : Muffat sur 400 mètres, le relais 4x100 mètres, et donc la sensation Agnel. En vingt-quatre heures, la natation française a doublé son total de titres olympiques (ndlr : Jean Boiteux sur 400 m libre en 1952, Laure Manaudou sur 400 m libre en 2004 et Alain Bernard sur 100 m libre en 2008 étaient le seuls champions olympiques avant Londres).

Lacourt n'y était pas

Avec Camille Lacourt, on en espérait une belle cerise sur le gâteau bleu mais le Français est passé à côté du 100 mètres dos. Il termine au pied du podium et loin derrière Matthew Grevers (52''16), sacré. Grand favori et champion du monde en titre, Lacourt a loupé son second 50 mètres alors qu'il avait viré en tête. "Ca coince, c'est dur, j'avais fait une grosse année, j'avais bien travaillé. C'est frustrant, ça fait ch... mais c'est le sport", a déclaré Lacourt, qui n'a pas oublié de féliciter Yannick Agnel. Le héros du jour. Le héros de l'année. Et ce n'est sans doute pas fini. Yannick Agnel replonge mardi matin sur 100 mètres nage libre. Jamais deux sans trois ?

Le roi Agnel - Natation - Jeux Olympiques 

Eurosport - M.D
 

Rédigé par jeanfrisouster

Publié dans #citoyens du monde

Repost 0
Commenter cet article