Lormont commente le dérapage de Chirac

Publié le 26 Novembre 2009

POLEMIQUE. Les mots qu'il a eus, vendredi à Bordeaux, au sujet d'un Lormontais font réagir

Vendredi dernier, le jeune Lormontais entre Alain Juppé et Jacques Chirac. (Photo AFP)
Vendredi dernier, le jeune Lormontais entre Alain Juppé et Jacques Chirac. (Photo AFP)

Un ancien président de la République et un ancien Premier ministre devisant vendredi sur les quais bordelais, croisent un Lormontais. Et soudain, Jacques Chirac de dire : « À mon avis, il n'est pas tout à fait né... Natif de... » Et Alain Juppé de conclure : « Il n'est pas corrézien. » L'échange révélé par « Le petit journal » de Canal +, lundi soir, a suscité sur Internet notamment, une foule de commentaires allant de la consternation à l'abattement désabusé.

À Lormont, commune où vit l'homme dont Jacques Chirac doutait mardi du lieu de naissance, on retrouvait ce même éventail de réactions. « Vingt ans après "Le bruit et l'odeur" (1), je ne suis pas étonné », soupire Farid Lardjane, assistant d'éducation de 32 ans. « C'est l'état d'esprit d'une certaine France par rapport aux étrangers. »

« Ce que je trouve lamentable en premier lieu, c'est cette familiarité avec laquelle les deux hommes politiques se permettent d'interpeller cette personne », explique Nikola Prim, animateur socioculturel. « Quel est l'intérêt de lui demander d'où il vient si ça n'amène aucune discussion derrière ? On lui fait une tape franchouillarde dans le dos comme au salon de l'agriculture et c'est tout ? » Et d'y voir dans le commentaire qui suit une « volonté de façonner la pensée collective en plein débat sur l'identité nationale ».

« Bonhomie »

Place Magendie, Yvette Loubie pointait avant tout « l'aberration » que constituait pour elle, la conclusion d'Alain Juppé. « Cela fait deux générations que des Arabes naissent en nombre à Brive-la-Gaillarde ou ailleurs en Corrèze. On peut avoir le teint hâlé et être corrézien », rappelait-elle.

Hassan Zahi focalise sur Chirac et préfère en rire. En même temps, c'est son métier. Le jeune humoriste lormontais, connu pour ses talents d'acteur sur le site « apartcatoutvabien.com » prétend que ça ne va pas l'empêcher de dormir. « Mes parents ont découvert Chirac par les Guignols, moi aussi », dit-il. « Quand on le voit débarquer, on attend la boulette, et la plupart du temps, elle vient ! Il a une telle bonhomie que, à tort ou à raison, on lui pardonne ces dérapages. Même si je n'approuve évidemment pas, j'y vois surtout un bon matériel pour faire un sketch ! »

Tête de Basque  .........................


................lire la suite de l'article sur sudouest.com

Rédigé par jeanfrisouster

Publié dans #citoyens d'europe

Repost 0
Commenter cet article