Lou Charmelle, actrice X : « On ne baise pas comme on le veut »

Publié le 26 Mars 2011

Capture du site LouCharmelle.com.

Cette note n'aurait pas vu le jour sans l'initiative d'un être qui s'est fait passer pour Rue69 dans le but de cuisiner Lou Charmelle, actrice porno de 27 ans. Ne voyant rien venir sur Rue89, Lou a pris contact avec Camille qui, sans autres façons, a approfondi et parachevé l'entretien. Rémunération, condition de travail, vie privée, prostitution, plaisir : la jeune femme est franc-jeu.

  1. « Ma famille sait que je suis libérée »
  2. Porno ou prostitution ? « Ça change tout ! »
  3. Question tarifs, « le must, c'est les Etats-Unis »
  4. Hot Vidéo pour « la crédibilité à l'étranger »
  5. « Les gens ne veulent plus payer pour voir du X »
  6. Sur Internet, la proximité plus que la perf'
  7. Préservatif obligatoire contre éjaculation buccale
  8. « Au début… pas de double pénétration »
  9. « Je refuse de tourner avec des amateurs »
  10. « Le porno ne reflète pas la vraie sexualité »

« Ma famille sait que je suis libérée »

Rue69 : Quand et comment es-tu devenue actrice porno ?

Lou Charmelle : J'ai commencé le X à 24 ans, en février 2008, par hasard. J'étais sur un salon érotique à Bordeaux avec mon coloc de l'époque, en simples visiteurs.

Mon coloc s'est enflammé en voyant le show de Liza del Sierra et m'a poussée à prendre des renseignements auprès du stand voisin pour être modèle photo. Je suis ainsi tombée sur Fabien Lafait, qui me propose de me faire faire ma première scène X.

Trois semaines plus tard, je faisais mon premier tournage. Ça m'a plu, alors j'y suis restée.

Ta famille sait-elle que tu es actrice porno ?

Après ma première scène, j'ai mis au courant ma famille et mes amis. Ils l'ont tous bien pris. Parce qu'ils savent que je suis une nana réfléchie, qui sait ce qu'elle fait, et que je ne ferai jamais quelque chose qui ferait me sentir mal. Et ils savent aussi que je suis libérée et avide d'expériences…

La toute première réaction de ma mère fut la crainte. Elle s'imaginait déjà que j'allais tourner dans une cave de banlieue, avec des filles de l'Est, en proie à des mafieux. Mais après lui avoir expliqué comment ça c'était passé, et surtout qu'elle me sente épanouie, elle m'a de suite soutenue. Et elle est même maintenant très fière de moi !

Penses-tu en parler à tes enfants, plus tard  ?

Je n'ai guère envie d'avoir des gamins plus tard, mais dans l'hypothèse… Je ne leur cacherai pas. Selon l'âge qu'ils auront quand la question viendra à tomber sur le tapis, j'adapterai mon discours.

J'ai des neveux, de 5 et 9 ans, et je leur ai dit que je faisais des petits films qui n'étaient pas beaucoup diffusés, et qu'ils ne pouvaient pas les voir car c'était pour les adultes.

Quand ils grandiront, je veillerai à ce qu'ils fassent bien la distinction entre le vrai sexe entre gens « normaux » et le sexe tel qu'il est montré dans le porno, que je reconnais être souvent assez extrême et donc finalement limité.

Porno ou prostitution ? « Ça change tout ! »

 
Source rue89.com

Rédigé par jeanfrisouster

Publié dans #citoyens du monde

Repost 0
Commenter cet article