"Love story" de Jeremy et Megan : la justice anglaise veut poursuivre le prof pour les relations sexuelles

Publié le 5 Novembre 2012

Publié le 05/11/2012 à 20h51
Auteur SudOuest.fr

commentaire(s)

2      Lire et voir l'article sur sudouest.fr 

 

Enseignant dans un établissement britannique, Jeremy Forrest avait fui avec une de ses élèves âgée de 15 ans, dont il était amoureux. Son périple s'était arrêté à Bordeaux

 

Les autorités judiciaires britanniques ont demandé à la cour d'appel de Bordeaux d'étendre aux faits à caractère sexuel les motifs de poursuite du professeur Jeremy Forrest, arrêté le 28 septembre dans cette ville en compagnie d'une élève de 15 ans dont il était amoureux et avec laquelle il s'était enfui du Royaume-Uni une semaine plus tôt, a-t-on appris lundi de sources concordantes. 

La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Bordeaux avait répondu favorablement le 4 octobre au mandat d'arrêt européen (MAE) délivré à l'encontre du professeur, âgé de 30 ans, pour "enlèvement d'enfant", et l'avait remis au Royaume-Uni le 10 octobre. Ce délit est puni de sept ans d'emprisonnement.

 

Depuis, les autorités britanniques ont interrogé la jeune fille, Megan - renvoyée libre chez elle dès le 29 septembre  - sur les faits et gestes du couple pendant son périple, et son témoignage a poussé le tribunal de Maidstone, dans le Kent (extrême sud-est de l'Angleterre), à demander fin octobre à cette chambre de l'instruction une extension des motifs de la remise au Royaume-Uni pour "activité sexuelle avec un enfant", la majorité sexuelle étant fixée à 16 ans au Royaume-Uni. Ces faits sont pour leur part passibles de 14 ans de prison.

Dans le cadre d'un MAE, la chambre de l'instruction ne peut statuer que sur la régularité de la demande, et pas sur "l'opportunité" de faire droit ou non à celle-ci. C'est-à-dire que si le tribunal de Maidstone présente sa requête dans les bonnes formes juridiques, la chambre de l'instruction ne pourra pas lui refuser d'étendre le champ du MAE aux relations sexuelles du professeur et de l'élève pendant leur fugue.

L'audience au cours de laquelle cette chambre examinera la requête britannique, sans doute courant novembre, sera publique, mais Jeremy Forrest, qui est toujours incarcéré au Royaume-Uni, n'y sera pas présent, ont indiqué les mêmes sources.

"Une nouvelle bataille commence autour de ce MAE", a indiqué à l'AFP Me Daniel Lalanne, l'avocat français de M. Forrest. "Nous allons examiner cette requête en extension avec toute l'attention critique qu'elle mérite", a-t-il lancé.

Bordeaux · Faits divers
À lire aussi
"Love Story" : retour en Angleterre pour le professeur amoureux de son élève
"Love Story" : le professeur britannique a décollé de Bordeaux
"Love Story" : Jeremy Forrest à l'aéroport de Bordeaux en vue de sa reconduite
Fugue de Jeremy et Megan : le professeur ne pourra être poursuivi que pour enlèvement

Rédigé par

Publié dans #citoyens d'europe

Repost 0
Commenter cet article