Mallaury Nataf serait devenue sans domicile fixe

Publié le 4 Février 2012

 

Mallaury Nataf lors d'une soirée au Palais de Tokyo, le 19 avril 2005.

Mallaury Nataf lors d'une soirée au Palais de Tokyo, le 19 avril 2005. LIAM/SIPA

MEDIAS - L'ancienne vedette de la sitcom d'AB production «Le Miel et les abeilles» a débarqué dans les locaux du «Parisien» pour raconter sa situation...

Son nom fait encore sourire les ex-téléspectateurs du «Miel et les abeilles» ou ceux de «La ferme célébrités 2». Son histoire, elle, est moins drôle. Mallaury Nataf, 39 ans, qui a débarqué dans les locaux du «Parisien» jeudi matin pour raconter son histoire, serait actuellement SDF.

«Je n’ai plus rien. Mes trois enfants m’ont été retirés. La brigade des mineurs m’a pris le plus petit samedi et l’a placé auprès de l’aide sociale à l’enfance», a-t-elle confié au journal, dont les locaux se trouvent, précise l’article, «entre l’association d’aide aux personnes en difficulté qui l’a recueillie dimanche et le Secours islamique, où elle allait chercher de quoi manger».

L’ancienne actrice de télé dit être SDF depuis mars 2011, quand elle a dû «laisser [son] compagnon, victime d’une rupture d’anévrisme, et quitter [son] appartement. Et depuis dix semaines, [elle allait] avec [son] fils Shiloh, 2 ans et demi, d’hôtels de banlieue en logements amicaux». A l’été 2010, ses deux plus grands enfants lui avaient déjà été retirés et placés chez leurs pères respectifs.

«Seuls quelques esprits libres, comme Gérard Depardieu, me tendent la main»

Selon elle, sa religion juive est un problème. Elle est devenue très pratiquante il y a quatre ans. «Un bonheur pour moi. Mais les pères de mes enfants, mes parents, mes amis m’ont rejetée», assure-t-elle. Elle se défend pourtant d’être une intégriste: «Mon judaïsme est ouvert sur les autres. (…) Rafaël et Angeline sont très bien intégrés, ont toujours eu d’excellentes notes à l’école.»

Elle se dit aussi exclue du monde du cinéma… «Seuls quelques esprits libres, comme Agnès Soral et Gérard Depardieu, me tendent la main. L’association Pause-Café lui prête un appartement à Saint-Ouen, et l’aide à monter un dossier pour récupérer son dernier enfant.

Auteur C.Pski...............lire sur 20 minutes.fr

Rédigé par jeanfrisouster

Publié dans #citoyens d'europe

Repost 0
Commenter cet article