Mekhissi refait le coup !

Publié le 5 Août 2012

Athlétisme - Jeux Olympiques

Mekhissi refait le coup !

Publié le 05/08/2012 à 22:33, mis à jour le 05/08/2012 à 23:18

Quatre ans après Pékin, Mahiedine Mekhissi a une nouvelle fois décroché l'argent sur 3000 mètres steeple, dimanche à Londres. Ezekiel Kemboi (Kénya) est sacré.

78
Mekhissi refait le coup ! - Athlétisme - Jeux Olympiques 

De Pékin à Londres, Mahiedine Mekhissi n'a rien perdu. Et gagné une nouvelle médaille d'argent sur 3000 mètres steeple. Dimanche au stade olympique de Londres, le Français ne s'est incliné que devant le patron Ezekiel Kemboi. Les autres, Mekhissi les a matés au terme d'un dernier tour de folie. A 400 mètres du terme, Mekhissi pointait au quatrième rang. C'est le moment où le double champion d'Europe a produit son effort et montré qu'il en avait encore sous le pied. La rivière, qu'il a passée avec maestria, lui a ouvert les portes d'un nouveau podium. En 8'19"73, il doit s'incliner devant Kemboi (8'19''08) mais devance Abel Mutai (8'19''73), avalé dans la dernière ligne droite. C'est la vingt-cinquième médaille remportée par la délégation française lors de ces JO. La première en athlétisme.

Mahiedine Mekhissi est également un cas à part dans l'athlé français puisque seuls Guy Drut (1972, 1976) et Marie-Josée Pérec (1992, 1996) avaient glané une breloque lors de deux éditions des Jeux Olympiques. "C'était une course très rélevée avec les deux derniers champions olympiques, je croyais en moi, j'ai réalisé une belle course, mais quand Kemboi attaque, j'ai une absence mais je réagis vite. Je ne regrette rien", a insisté Mekhissi. Une fois la ligne franchie, fou de joie, il est tombé dans les bras de Kemboi en lui donnant une longue accolade. "Kemboi, c'est le Kényan que j'apprécie le plus. C'est de bonne guerre, je le félicite, c'est un très grand champion, il a eu des problèmes, une préparation pas facile", a-t-il souligné.

Tombé à 600 m de l'arrivée, le 3e Kényan, Brimin Kipruto, champion olympique il y a quatre ans à Pékin devant Mekhissi, a pris la 5e place (8'23"03) derrière l'Ethiopien Roba Gari (8'20"00). Partie sur un rythme lent (2'52"70 au km, 5'43"46 au 2e), la course s'est décantée dans les deux derniers tours sous l'impulsion des Kényans, maîtres de la spécialité. Depuis 1984, le Kenya a toujours gagné la médaille d'or aux Jeux Olympiques.

Mekhissi refait le coup ! - Athlétisme - Jeux Olympiques 

Eurosport - Maxime DUPUIS
 

Rédigé par jeanfrisouster

Publié dans #citoyens du monde

Repost 0
Commenter cet article