Mise en examen de Sarkozy : la décision de trois magistrats

Publié le 25 Mars 2013

Publié le 24/03/2013 à 07h55
Auteur jean-michel desplos,  Pour Sudouest.fr

commentaire(s)

92

Retour sur l'audition de l'ancien chef de l'État, jeudi, arrivé détendu avant de s'emporter en apprenant la décision des trois juges d'instruction bordelais.

L'avocat de Nicolas Sarkozy, Me Thierry Herzog, va saisir demain la chambre de l'instruction de la cour d'appel pour demander l'annulation de la mise en examen.

L'avocat de Nicolas Sarkozy, Me Thierry Herzog, va saisir demain la chambre de l'instruction de la cour d'appel pour demander l'annulation de la mise en examen. (EPA/MAXPPP CHRISTOPHE KARABA)

Au mois de novembre 2012, Nicolas Sarkozy avait réussi à convaincre les juges à l'issue de douze heures d'audition. L'ancien président de la République avait quitté le palais de justice de Bordeaux avec le statut de témoin assisté. Jeudi dernier, après huit heures d'interrogatoire, son statut a changé. Il est devenu mis en examen pour abus de faiblesse, soupçonné d'avoir récupéré des fonds auprès de Liliane Bettencourt pour financer la campagne présidentielle de 2007.

Sa venue à Bordeaux cette semaine avait été tenue dans le plus grand secret. La veille, il rentrait d'un voyage triomphal en Libye, et c'est assez décontracté qu'il se présente, jeudi, en début d'après-midi, dans les couloirs de la Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs), où sont également convoqués en qualité de témoins des membres du personnel de la milliardaire.

 

Stylo et portable rangés

Face aux juges d'instruction Jean-Michel Gentil, Cécile Ramonatxo et Valérie Noël, l'ancien chef de l'État coopère et, selon une source proche du dossier, fait même remarquer que, contrairement à sa première audition, il a rangé stylo et téléphone portable dans ses poches pour éviter de les triturer pendant que les magistrats lui posent des questions.
Mais, au fil des heures, les choses se corsent.

Nicolas Sarkozy, assisté de son conseil Me Thierry Herzog, voit les pages de son procès-verbal s'accumuler. Lorsque les trois juges se retirent pour délibérer, en début de soirée, il sait, lui, l'ancien avocat, que chaque phrase, chaque mot va être pesé pour rendre la décision. Il connaît surtout les ravages d'une mise en examen qui pourrait conduire à un procès devant le tribunal correctionnel et obscurcirait son avenir politique.

C'est sûrement pour cette raison qu'il s'emporte lorsque les juges lui notifient leur décision dans une ambiance très tendue. Nicolas Sarkozy dénonce « une injustice », puis, comme Jean-Michel Gentil lui dit que l'audition est terminée, il ajoute : « Ne vous inquiétez pas, je n'en resterai pas là. Non, ce n'est pas terminé », ont indiqué « Le Parisien » et « Le Monde » dans leur édition d'hier.

Ces propos auraient été ressentis comme une menace par le juge qui a voulu les faire acter par sa greffière, mais Me Thierry Herzog s'y est opposé de manière forte. L'avocat, dès le lendemain, a sollicité le procureur de la République de Bordeaux afin qu'il publie des extraits des confrontations entre l'ancien président et les membres du personnel de la maison Bettencourt, de nature selon lui à disculper Nicolas Sarkozy. Sa demande est, pour l'instant, restée vaine.

En novembre dernier, le lendemain de l'audition, le parquet avait publié un communiqué de mise au point à la demande des juges après les propos ironiques de Me Herzog qui se gaussait sur les antennes de radio et les plateaux de télévision d'une possible confusion que les magistrats auraient faite sur l'agenda du président entre Liliane Bettencourt et Ingrid Betancourt, l'ex-otage colombienne détenue par les Farc.

Dès demain, Me Herzog va saisir la chambre de l'instruction de la cour d'appel pour déposer un recours en annulation de la mise en examen de son client. Celle-ci pourrait être examinée dans un délai assez rapide.

Une plainte contre Guaino

De son côté, Jean-Michel Gentil, par l'intermédiaire de son avocat Me Rémi Barousse, déposera une plainte contre le député UMP Henri Guaino, proche de Nicolas Sarkozy, qui a accusé le juge d'avoir « déshonoré la justice » et a qualifié la mise en examen d'« indigne et irresponsable », avant de conclure que la qualification retenue est « grotesque et insupportable ». « Toutes les décisions sont prises à trois, dit Me Barousse. Jean-Michel Gentil en a marre d'être injurié alors qu'il essaie de faire son travail le plus honnêtement possible. » Des propos corroborés par un ténor des avocats du barreau de Bordeaux qui ferraille régulièrement face au magistrat : « Ce juge n'est pas un cow-boy solitaire, il est très pointilleux et ça dérange souvent la défense. »

Nicolas Sarkozy    lire l'article sur sudouest.fr · Affaire Bettencourt
À lire aussi
[CHRONOLOGIE] Sarkozy et l'affaire Bettencourt : les grandes dates
Affaire Bettencourt : Nicolas Sarkozy pris au piège
L'avocat de Sarkozy accuse le juge Gentil de manquer d'impartialité
 

 

 

 
Vos commentaires 92
 
12
JDx
24/03/2013, à 19h47 Alertez
Haro sur N.Sarkozy, c'est facile de jouer les accusateurs derrière un écran d'ordinateur bien au chaud dans sa maison.
Messieurs les censeurs, êtes-vous vous mêmes irréprochables? Certainement pas. Mais comme vous êtes un lambda parmi tant d'autres, il n'y a biensur personne pour vous condamner publiquement.
 
 
Hé bien 3 !
24/03/2013, à 18h47 Alertez
Pour tous ceux qui s'intéressent un tantinet à la vie politique française des 50 dernières années, il est de notoriété publique qu'André Bettencourt (après son beau-père Schueller) a largement financé la vie politique française (et aussi bien à gauche qu'à droite).
Son épouse Liliane a agi de même manière après son décès ; cela n'a rien de surprenant.

Et Nicolas Sarkozy ayant déjà fait le rabatteur de fonds pour le compte de Balladur, il savait pertinemment où en trouver ; quand il n'y pas de tee-shirts à vendre, on peut "taxer les amis".

Il y a encore des gens pour être surpris ?
 
 
Pacoucat
24/03/2013, à 18h12 Alertez
Sarkozy est fini et ni et ni.
 
 
cantanis
24/03/2013, à 18h04 Alertez
Même enfermé,il chercherai à mordre le roquet!
 
 
yan_amar
24/03/2013, à 17h44 Alertez
Le Sarkozysme n'a été qu'une escroquerie permanente ou le bobard est érige en mode de "com". La réalité n'a jamais été le souci des

Pérol (caisses d'Epargne et Banque Populaire)
Ouart (roi des coups tordus clearstream Ministère de la Justice)
Charon (le colporteur de fausses nouvelles clearstream)
Woerth
Gaubert
Courroye
Hortefeux
Takieddine
Bazire
Mariani,
Marini,
Estrosi,
Ciotti,
Squarcini,
Balkany & Balkany

et consort...
Technique : agiter un leurre. But : trouver des boucs émissaires qui seront montrés du doigt.
 
 
yan_amar
24/03/2013, à 17h39 Alertez
à suivre :

- l'affaire Karachi/Sawari, Compte au Luxembourg Sté Heine,
- l'affaire comptes de Campagne 2007,
- l'affaire Takkiedine/Kadhafi,
 
 
samalain
24/03/2013, à 17h10 Alertez
Pacoucat
24/03/2013, à 13h20

Vos informations sont fausses.

sondage a été réalisé du 14 au 22 mars

La cote de popularité de François Hollande a chuté de six points en mars, avec 68 % des Français mécontents de son action et seulement 31 % de satisfaits

Malgré sa mise en examen pour "abus de faiblesse" dans le cadre de l'affaire Bettencourt, près de deux Français sur trois estimeraient que Nicolas Sarkozy a encore un avenir politique.

Malgré sa mise en examen pour "abus de faiblesse" dans le cadre de l'affaire Bettencourt, près de deux Français sur trois estimeraient que Nicolas Sarkozy a encore un avenir politique.
 
 
CenSurée
24/03/2013, à 16h24 Alertez
Il existe LA PRESOMPTION D'INNOCENCE ! Mais dans cette affaire il est vrai que lorsque l'on se souvient que le syndicat de la magistrature a appelé à voter contre Nicoals Sarkozy, on est en droit de se demander si la justice est vraiment indépendante du pouvoir en place !
Merci à SO de ne pas censurer, ce qui sera une preuve de l'indépendance des journalistes !
 
 
yan_amar
24/03/2013, à 16h10 Alertez
Vive Médiapart !!
 
 
yan_amar
24/03/2013, à 16h10 Alertez
La censure de SO vraiment pas top.....SO pro sarko ????....
 
 
gigi@nono
24/03/2013, à 14h55 Alertez
Certains lecteurs ont la mémoire qui flanche !
QUELQUES MOIS A PEINE APRÈS SON ENTRÉE EN FONCTIONS de N. Sarkozy
- la cote de confiance de Sarkozy recule de 4 points ... , le 30 août 2007 / Crédits : TF1-LCI. Partager ...
Il y a 6 jours – Sondage après sondage, Hollande confirme son décrochage. Monde - Hier à ... Nicolas Sarkozy
SONDAGE : Sarkozy chute de 13 points - www.liberation.fr/ .../010128747-sondage-sarkozy-chute-de-13-point...
3 févr. 2008 – Nicolas Sarkozy subit une chute de 13 points de sa cote de confiance ...
- Les français veulent moins de Sarkozy et davantage d ...
Lepoint.fr - Publié le 16/03/2008 à 19:35 - Modifié le 16/03/2008 à 20:46. Nicolas ...
- Sarkozy à un point de son record d'impopularité --- S.L. (lefigaro.fr) avec AFP le 21/03/2009 à 18:47
Le chef de l’État perd un point en mars à 36% dans le baromètre Ifop, après une chute de 7 points en février. Le soutien des sympathisants UMP à sa politique s'effrite.
- N. SARKOZY au plus bas depuis 2008 - www.lefigaro.fr/.../01002-20100221ARTFIG00052-sondage-nicolas...21 févr. 2010 – A l'approche des élections régionales, 63% des sondés se disent mécontents du chef de l’État, selon un sondage Ifop pour le Journal du ...
- L'INEXORABLE CHUTE de la popularité de Nicolas Sarkozy | L'actualité ... -- opinionpublique.wordpress.com/.../linexorable-chute-de-la-popularit...26 janv. 2012 – Entre août 2008 et février 2009, la popularité de N. Sarkozy est divisée par deux, ..


 
 
Bernard Fougerit
24/03/2013, à 14h52 Alertez
Le juge Gentil obéit simplement aux socialistes. Il le prouve d'autant plus que dans son "indépendance", il tente de faire passer les mots anodins de NS "je n'en resterai pas là" comme des menaces alors qu'il s'agit, de toute évidence, d'exprimer l'intention de mettre en oeuvre toutes les voies de droit pour stopper une injustice. Quoi de plus normal en pareille situation ? J'espère que ce juge n'a pas de famille car quelle honte pour elle sinon.
 
 
Snake01
24/03/2013, à 14h49 Alertez
C'est pas la peine de mettre des post de soutient a Sarko SO les supprime direct comme quoi c'est bien un journal de gauche caviar...
 
 
cassenoisette 331
24/03/2013, à 14h43 Alertez
excuses, je me suis trompée d'article, sur Mélanchon
 
 
JDx
24/03/2013, à 14h28 Alertez
Es-ce que Madame Taubira va voler au secours de N.Sarkozy comme elle vient de le faire pour M.Aubry dans le procés de l'amiante?
 
 
cassenoisette 331
24/03/2013, à 14h22 Alertez
AAHIEL
24/03/2013, à 14h16

tous des COQS....... chantant!!! lol!!!
 
 
AAHIEL
24/03/2013, à 14h16 Alertez
Heureusement que certains commentateurs ici ne sont pas au gouvernement parce que nous serions dans la merde.
 
 
cassenoisette 331
24/03/2013, à 14h01 Alertez
Face aux juges d'instruction Jean-Michel Gentil, Cécile Ramonatxo et Valérie Noël, l'ancien chef de l'État coopère et, selon une source proche du dossier, fait même remarquer que, contrairement à sa première audition, il a rangé stylo et téléphone portable dans ses poches pour éviter de les triturer pendant que les magistrats lui posent des questions.

SCANDALISEE que la SOURCE" narre et viole le secret de l'instruction

QUI manipule qui, that the question???
 
 
L'empaleur aviné
24/03/2013, à 13h58 Alertez
@Haut Landais
24/03/2013, à 13h54

Totalement faux,ce juge n'a pas les idées qui penchent à gauche,on ne peut pas l'attaquer de ce côté là.Il fait son job c'est tout.
La même chose aurait été obtenu pour un politique de gauche vous applaudiriez des deux mains,comme les soutiens de Sarkosy à l'UMP l'auraient fais.
 
 
L'empaleur aviné
24/03/2013, à 13h39 Alertez
@petit homme
24/03/2013, à 13h20

Les clowns ce sont les tenants du système qui me tiennent,qui vous tiennent,qui nous tiennent et qui se rient de nous.Les banques,les grands affairistes,les technocrates comptables et les grandes multinationnales.
 
 
Pacoucat
24/03/2013, à 13h20 Alertez

Raymond rime avec prison. Plus jamais Sarkozy !!!!!!!! Copé et compagnie. Les français n'en veulent plus, par contre ils ont peur de son retour, c'est ça le sondage, car lui et ses copains sont des requins avides de fric et de pouvoir. Il est fini, et quelques uns vont être entraînés dans sa chute. ne rêvez pas ! Tenez bon messieurs les magistrats, nous n'avons plus que vous pour assainir la classe politique et la débarrasser de ses voyous en col blanc.

Rédigé par

Publié dans #citoyens d'europe

Repost 0
Commenter cet article