Moqué par les Guignols, Rafael Nadal dénonce une "campagne contre l'Espagne"

Publié le 10 Février 2012

Auteur SudOuest.fr
 9 commentaire(s)

Moqué par les Guignols, Rafael Nadal dénonce une "campagne contre l'Espagne"

[VIDEOS] Les "Guignols" de Canal+ suggèrent dans leurs sketchs un dopage généralisé en Espagne. Le tennisman répond

Nadal apparaît dans une série de sketches des Guignols suggérant un dopage généralisé en Espagne

Nadal apparaît dans une série de sketches des Guignols suggérant un dopage généralisé en Espagne (Capture Canal+)

Le champion de tennis Rafael Nadal, visé dans des vidéos des marionnettes françaises des "Guignols de l'info" après la sanction pour dopage d'Alberto Contador, a estimé qu'elles reflétaient "une campagne contre l'Espagne en général et contre le sport espagnol".

"Les institutions en général doivent nous protéger, parce que je crois que ce n'est pas une campagne contre moi, ni contre personne. C'est une campagne contre l'Espagne en général, et contre le sport espagnol", a affirmé le joueur jeudi à la télévision nationale espagnole.

 

 

 

"Je ne pense pas que ce soit la question d'un seul média. C'est une campagne plus globale depuis un pays voisin", a-t-il ajouté, alors que la France fait l'objet de critiques virulentes de la presse espagnole, qui avait déjà dénoncé les propos de l'ex-joueur de tennis français Yannick Noah sur "la potion magique" espagnole.

Après la suspension de deux ans pour dopage de Contador, lundi, par le Tribunal arbitral du sport (TAS), les "Guignols" ont consacré plusieurs sketches suggérant un dopage généralisé en Espagne, ce qui a provoqué une protestation officielle de Madrid auprès des autorités et des médias français. Ci-dessous, le slogan des Guignols affiché après chaque sketch. 

Nadal, qui n'a jamais été condamné pour dopage, figure sur plusieurs d'entre elles, dont une où il chante "Viva Espana" en compagnie d'autres icônes du sport espagnol comme le gardien de but du Real Madrid Iker Casillas, Alberto Contador et le joueur de basket Pau Gasol.

"J'ai 15 litres de sang dans le frigo, et viva Espana!", chante Nadal. "Je suis plus chargé que Jeannie Longo", chante Casillas, et Gasol "On m'appelle le roi de l'EPO", tandis que Contador proclame "Je roule avec du sang de taureau, et viva Espana!".

"Les contrôles anti-dopages sont là et moi, cette année, j'en ai passé trois", a expliqué Nadal. "Avec beaucoup moins de ressources qu'eux (le "pays voisin", ndlr), nous avons réussi beaucoup plus dans les dernières années (...) Ce n'est pas une question de seringues ou de pilules, je peux te l'assurer", a-t-il conclu.  

Si la polémique met en doute la réussite sportive ibérique, les basques espagnols n'avaient pas attendu les Guignols français pour se moquer des soupçons de dopage sur Alberto Contador. 

Comme l'indique le site d'EITB, au mois d'octobre dernier, l'émission d'humour "Vaya Semanita" (Drôle de semaine) de la télévision basque avait diffusé un sketch se moquant du dopage du coureur espagnol....lire et voir l'article sur sudouest.fr

 

Sports · tennis
À lire aussi
Pour Jean-Michel Aulas, les médias espagnols se vengent des propos de Yannick Noah
Alberto Contador face à ses juges
Les propos de Yannick Noah sur le dopage font polémique
Dopage : les excuses les plus farfelues de l'histoire du sport
Suspension de Contador : Eddy Merckx se dit "surpris et dégoûté"
Alberto Contador déchu de sa victoire au Tour de France 2010

Rédigé par jeanfrisouster

Publié dans #citoyens du monde

Repost 0
Commenter cet article