Mort du lycéen poignardé à Blaye : une information judiciaire ouverte pour "assassinat"

Publié le 21 Mars 2013

Publié le 21/03/2013 à 10h48 | Mise à jour : 21/03/2013 à 18h56
Auteur Jérome .Jamet.

commentaire(s)

62

[VIDEO] Le parquet de Bordeaux a retenu la préméditation après la mort, dans la nuit de mercredi à jeudi, du lycéen poignardé par un élève à Blaye

Les lycéens sont sous la choc après ce drame dans l'établissement scolaire blayais|| Jérôme Jamet
(Jérôme Jamet)
4 sur 7
Les lycéens sont sous la choc après ce drame dans l'établissement scolaire blayais
 

Le parquet de Bordeaux a ouvert jeudi une information judiciaire du chef "d'assassinat" pour enquêter sur le décès d'un lycéen de Blaye, âgé de 15 ans et mort dans la nuit après avoir reçu mardi en plein cours un coup de couteau d'un de ses camarades.

Le parquet a précisé lors d'un point de presse avoir confié l'information judiciaire à deux magistrats spécialisés dans la justice des mineurs, l'auteur présumé étant âgé de 17 ans. "Nous avons saisi ces magistrats du chef d'assassinat. Nous avons donc retenu la préméditation à ce niveau, avec toutes les précautions d'usage", a déclaré Agnès Auboin, secrétaire générale du parquet de Bordeaux.

 

Ce jeudi matin à 8h30, les élèves du lycée professionnel de l'Estuaire ont été rassemblés au grand forum de l'établissement blayais, où la proviseure Martine Ballereau a annoncé le décès de Sylvain durant la nuit passée à des lycéens et enseignants en pleurs.

L'adolescent âgé de 15 ans est mort des suites de ses blessures, après avoir été poignardé mardi lors d'un cours de plomberie dans des circonstances qui restent à éclaircir. Les parents d'élèves ont été simultanément avertis par texto de la dramatique nouvelle.

La proviseure adjoint du lycée a tenu à préciser jeudi après-midi que les cours seront assurés normalement dès vendredi 8 heures. 

Une cellule psychologique a été mise en place dans le foyer de l’établissement par l’Académie de Bordeaux.

Au petit forum, une salle non loin du lieu du drame, la photo d'un portrait de Sylvain a été posée, ainsi qu'un livre de témoignage. Les lycéens apportent des fleurs, surtout des roses, dans cet espace du souvenir (la photo ci-dessous nous a été transmise par une lycéenne).

Devant l'établissement où une barrière de sécurité a été installée, les élèves se sont retrouvés par petits groupes, les yeux rougis. Des larmes coulaient sur les joues. En face, au lycée d'enseignement général Jaufré Rudel, les cours ont été maintenus en petits groupes mais l'émotion était tout aussi vive chez les élèves et les personnels.

A la demande de ses camarades, une marche blanche en mémoire de Sylvain pourrait avoir lieu lundi prochain à Blaye. Elle aura lieu en fonction des obsèques, dont la date n'est pas encore fixée.

Face à l'émotion suscitée par ce drame, Vincent Peillon, le ministre de l'Education Nationale, s'est rendu à Blaye à la mi-journée, où il est resté environ une heure.

 

Blaye  lire l'article sur sudouest.fr · Bordeaux · Faits divers
À lire aussi
Lycéen poignardé à Blaye : Vincent Peillon exprime sa "compassion"
Gironde : le lycéen poignardé par un autre élève à Blaye est mort
   

 

 
Vos commentaires 62
 
12
B.
21/03/2013, à 21h52 Alertez
Un de plus! C'est devenu tellement courant de nos jours! Personne ne fait rien, personne n'est responsable de ces jeunes qui sans raison se transforment en assassin. En attendant des vies sont détruites. Dans quelle société de merde vivons nous. Demain ce sera l'un des notres.
 
 
slv17
21/03/2013, à 21h49 Alertez
Qu'est ce qui mène nos enfants a de tels actes ? Vraiment je suis de tout cœur avec la famille de la victime, il en faut du courage pour enterrer son enfant c'est pas dans l'ordre des choses. Rip Sylvain.
 
 
marimartig
21/03/2013, à 21h46 Alertez
Eh bien 3 ! écrit : "Et ceux qui sont en charge de ces établissements sont incapables d'y faire régner la paix."

Comment voulez-vous empêcher un tel acte spontané et inattendu ?
s'il existait un moyen infaillible de prévenir ça, ça se saurait !

Toutes mes condoléances à la famille. Ce drame est terrible.
 
 
y'a d'la joie
21/03/2013, à 21h42 Alertez
@cassenoisette. J'ai lu sur le Figaro. Si ce qui est dit est vrai, ça met à mal l'hypothèse de certains (je veux dire que cheveux roux n'entre pas dans ce qu'ils avaient prévu"certains coms". ). Quoiqu'il en soit, un gamin est décédé. Ce soir je pense évidement en premier aux parents et amis de Sylvain, mais je pense aussi aux autres parents qui sont victimes de l'acte de leur fils. Quand je dis qu'ils sont victimes, je veux dire que dorénavant, on va les regarder comme les parents d'un meurtrier, et
que s'ils ont d'autres enfants, ça va être le calvaire pour eux aussi. Quelque soit la raison d'un tel acte, ça n'a pas d'excuses. Mais il n'y a pas d'excuses non plus à stigmatiser toute une famille pour les agissements d'une seule personne.
 
 
monika100563
21/03/2013, à 21h12 Alertez
moi meme ayant un mineur ,au colége qui a subi déja du raquet ,je m'inquiéte ,et dans l'avenir le dirigé sur lycée prof ,sa laisse sans voir ,
 
 
cabane tchanquée
21/03/2013, à 20h52 Alertez
jpp.jean.pierre 21/03/2013, à 19h24 et si personne ne venait que dirait on? Il faudrait savoir.
 
 
Nivelle
21/03/2013, à 20h40 Alertez

Dans un même cours : un élève de 15 ans ----et un de 17 ans ! ! ! !
L'ambiance ne doit pas être "bisounours " . Il ne faut pas fermer les yeux

Rédigé par jeanfrisousteroverblog

Publié dans #citoyens d'europe

Repost 0
Commenter cet article