Nicolas Hulot regrette que la crise écologique soit absente du débat politique

Publié le 15 Février 2012

Auteur  SudOuest.fr   0 commentaire(s)  

Nicolas Hulot regrette que la crise écologique soit absente du débat politique

Invité ce mercredi matin sur l'antenne de France Info, l'ex-candidat à la primaire Europe Ecologie-Les Verts a déploré qu'aucun candidat à la présidentielle ne se soit emparé de ce sujet

Largement battu par  Eva Joly, dans la course à l'investiture d'Europe Ecologie-Les Verts pour la présidentielle en juillet dernier ( 58, 16% contre 41, 34% au second tour de la primaire ), Nicolas  Hulot fait son retour dans le débat politique. ll était, ce 15 février, l'invité de France Info et mis a profit cette interview pour réaffirmer ses convictions et ses indignations.

Premier "coup de gueule" : La crise écologique a disparu des écrans  radars". Nicolas Hulot a fortement déploré que cette question, qu'il juge essentielle, soit totalement absente de la campagne présidentielle. "Alors que nous n'avons jamais connu une crise  climatique aussi aigüe. Tous les indicateurs sont au rouge. Les ressources naturelles sont  bord de l'épuisement", a-t-il affirmé. Alors qu'aucun candidat n'en fasse état, " je  m'en effraie et je m'en afflige."


N.Hulot : "La crise écologique a disparu des... par FranceInfo

 

Le militant écologiste estime que, la droite a tourné la dos aux idées du Grenelle de l'environnement, "parce qu'elle n'a pas eu le retour électoral espéré"  et que la gauche, " n'a pas  assez travaillé sur ce  sujet".  Nicolas Hulot s'est, en revanche, montré assez prudent sur la campagne d'Eva Joly: "Est-ce que j'aurais fait mieux? Je n'en sais rien."

Hors des partis, Nicolas Hulot veut être, aujourd'hui, avec sa  Fondation pour la nature et l'homme, être une force de propositions, "les politiques sont dans le court terme, nous voulons avoir  une vision sur le long terme."

Il le dit sans ambages: "le système actuel est en faillite. Pour assurer une transition écologique et social, il faudrait 60 milliards par an pendant dix ans, or les caisses sont vides."
Pour Nicolas Hulot, la solution "est de dépasser les dogmes". Il  prône  l'aide de la

.................

 

politique · environnement · Présidentielle 2012

Rédigé par jeanfrisouster

Publié dans #citoyens d'europe

Repost 0
Commenter cet article