"Qu'ils dégagent tous", "salopards", quand Mélenchon s'emporte à Bordeaux

Publié le 24 Mars 2013

Publié le 24/03/2013 à 11h18 | Mise à jour : 24/03/2013 à 14h00
Auteur Sudouest.fr 

commentaire(s)

90

 

"Qu'ils dégagent tous", "salopards", quand Mélenchon s'emporte à Bordeaux

Le Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon, de plus en plus offensif envers le gouvernement, achève dimanche son congrès à Bordeaux

 

"Qu'ils dégagent tous", "salopards", "échec du gouvernement"....le vocabulaire utilisé samedi lors du 3e Congrès du Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon  organisé ce week-end à Bordeaux, a traduit la radicalisation du parti vis-à-vis des "politiques d'austérité" du gouvernement et de l'Europe.

"On a un congrès qui ressemble ce qu'on croit nécessaire de faire. La situation se tend, on va accompagner le mouvement", prévient Jean-Luc Mélenchon. "On est dans une époque où les citoyens cherchent des réponses claires et fermes", justifie Martine Billard qui copréside le parti avec M. Mélenchon.

 

Attaque de Mélenchon sur Moscovici : Désir parle de "propos inacceptables"

Le premier secrétaire du PS Harlem Désir a demandé samedi à Jean-Luc Mélenchon, le coprésident du Parti de gauche, de "retirer" ses "propos inacceptables" au sujet du ministre de l'Economie Pierre Moscovici, des dires qui donnent "le haut le coeur".

"Jean-Luc Melenchon vient de déclarer que Pierre Moscovici aurait le "comportement de quelqu'un qui ne pense pas français qui pense finance internationale, a dit Harlem Désir.

"Je lui demande de retirer ces propos inacceptables".

"C'est un vocabulaire des années 30 que l'on ne pensait plus entendre de la bouche d'un républicain et encore moins d'un dirigeant de gauche", a-t-il affirmé.

"Cette attaque sur l'identité française de Pierre Moscovici donne le haut le coeur", a-t-il ajouté. "Elle signe une dérive dangereuse qui doit cesser dans l'injure et la mise en cause personnelle. Elle franchit les limites de l'acceptable et ne peut être tolérée par aucun républicain". 

Pour Harlem Désir, explique un article du Huffington Post, la référence aux propos tenu par Hitler dans les années 30 semble évidente. Notamment dans son livre Mein Kampf, où le futur dictateur assurait que la "lutte contre la finance internationale" était devenu "le point le plus important de la lutte de la nation allemande pour son indépendance et sa liberté économique".

Dimanche matin à Bordeaux, Jean-Luc Mélenchon a expliqué qu'il ignorait alors "quelle était la religion" du ministre, d'origine juive, et n'avait pas l'intention "d'en tenir compte". Il s'est également dit "blessé" par la polémique.

Première cible, le gouvernement, accusé par François Delapierre secrétaire national "d'emmener la France à la catastrophe" et de "chaque jour prépar(er) le terrain et facilit(er) la tâche à l'extrême droite". "On ne veut pas laisser le FN être le seul à parler fort", ajoute Martine Billard pour qui il s'agit "d'une course de vitesse avec le FN".

"On est plus radicaux parce que le coup de bambou en face (au gouvernement) a changé de nature", ajoute Pascale Le Neouannic, secrétaire nationale. "Nous créerons le conflit partout, le conflit crée la conscience", répète Jean-Luc Mélenchon.

Au-delà du gouvernement, l'Europe et la situation de Chypre ont été au milieu des débats. "C'est la goutte qui fait déborder le vase", souligne Eric Coquerel, secrétaire national. "Il faut incarner de manière très claire la rupture avec la politique social-libérale", ajoute-t-il.

François Delapierre a dénoncé "les 17 salopards de l'Europe" faisant référence à l'attitude des 17 gouvernements de la zone euro à l'égard de Chypre.

Dans ces 17 salopards, il y a un Français, il a un nom, il a une adresse, il s'appelle Pierre Moscovici et il est membre du Parti socialiste", a-t-il dit vivement applaudi par les 800 délégués.

"Une très belle expression", dit en souriant Jean-Luc Mélenchon qui surenchérit en qualifiant le ministre de "petit intelligent qui a fait l'ENA" et qui "ne pense pas français, qui pense finance internationale". 

>> Jean-Luc Mélenchon s'exprimait vendredi dans "Sud Ouest" lors d'une large interview. 

politique   lire l'article sur sudouest.fr   · Jean-Luc Mélenchon
À lire aussi
Mélenchon répond aux accusations d'antisémitisme
Mélenchon : « Mais vous êtes des écorchés vifs ! »
Jean-Luc Mélenchon : « L'extrême droite ou nous »
Arcachon : Jean-Luc Melenchon en visite au port
 

 

 

 
Vos commentaires 90
 
12
mirabelles
24/03/2013, à 20h00 Alertez
Oui je le fais exprès et vous vous êtes gaugaul
 
 
serdey
24/03/2013, à 18h19 Alertez
Luce, laissez-le faire
Tant qu'il critique la gauche, il fout la paix à la droite.
 
 
rivebas
24/03/2013, à 17h58 Alertez
luce33 qui donne des leçons de fascisme...bien vu!
 
 
falconi
24/03/2013, à 17h56 Alertez
Conseil à l'empaleur aviné: Arrêtez de boire!
 
 
lacapelle
24/03/2013, à 17h54 Alertez
mirabelle vous etes neu neu ou vous le faites expres,

mr Melenchon n'est plus sénateur depuis des lustres.
 
 
sachem
24/03/2013, à 17h32 Alertez
L'empaleur aviné
24/03/2013, à 17h05Alertez
sinon la corée du nord peut vous receuillir
que du social à bas coût là-bas


gigi@nono
24/03/2013, à 16h50Alertez
Je ne peux pas survivre quand il y a que des blonds aux yeux bleus... c'est au-delà de mes forces"

je lui suggère de traverser la méditerranée et d'aller ramener sa GG en algérie juste pour rire!

c'est vrai il pourra plus être député européen avec les émoluments qu'il se fout dans la poche pour rien glander
 
 
SUZ
24/03/2013, à 17h28 Alertez
Pourquoi on parle encore de lui?! Il sert à rien ce mec.
 
 
L'empaleur aviné
24/03/2013, à 17h05 Alertez
Tous les antis égalité,justice sociale et juste répartion des richesses,laissons les choses en l'état,laissons le système si symapthique capitaliste nous plumer,nous vampiriser,laissons les riches et ultras riches vivrent sans être embêtés,laissons les yachts s'agglutinés à St Trop ou à Londres,laissons les pauvres,les chomeurs dans leur merde,encourageons le chacun pour soi-les miettes pour les autres,ne remettons pas en cause les décisions des politiques et technocrates qui rasent gratis,qui jouent à la calculette et au casino sans états d'âmes,les grandes banques faire leur lois sans y toucher et les gouvernants nous endormir,et ainsi la vie pourra continuer tranquilou pour ceux qui tirent les marrons du feu et qui se délectent de discours comme les votres,car vous perpétuez leur avantages et leur privilèges.
 
 
gigi@nono
24/03/2013, à 16h50 Alertez
@Mirabelles, eh, oui vous avez raison.

@parisien7564, merci, j’ai beaucoup appris :

« Mélenchon, interrogé sur son enfance à Tanger, où il est né, déclare :"Je ne peux pas survivre quand il y a que des blonds aux yeux bleus... c'est au-delà de mes forces", puis il traite les normands d'alcooliques et les français d'arriérés... »

Mélenchon a un langage de politique bleu-blanc-rouge avec un relent nauséabond des 30-40.

Quel va être la position du parti communiste ? À suivre.
 
 
af2202
24/03/2013, à 15h57 Alertez
La gôôche unie se congratule joyeusement !! Et ça ose critiquer la droite !
 
 
parisien7564
24/03/2013, à 15h56 Alertez
Mélenchon a l'air malheureux chez les français arriérés qu'il parte....

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=3Xsdo4GcClE#!
 
 
Mhollande
24/03/2013, à 15h49 Alertez
@mirabelle : melanchon : un homme du peuple qui travaille pour le peuple ... Avec la gauche prenez le pouvoir .... pardon je voulez dire plutôt : nous les ministres de gauche prenons le pouvoir (et notre pourboire au passage ^^ )
 
 
REDEMPTEUR
24/03/2013, à 15h42 Alertez
il n'y à pas mis les formes Mr melanchon!c'est vrai!mais le gouvernement nous entraîne contre le mur,quand à monsieur harlem !dès qu'il y a quelque chose à gratter,il refait surface,que l'on sache monsieur harlem,n'a pas toujours tenus des propos sympathiques non plus.
Pour mr melanchon se gouvernement est incapable,la moitié des français doivent penser comme lui.....vite belle Carla revient.
 
 
mirabelles
24/03/2013, à 15h39 Alertez
@ lacapelle, dès que l'on critique la gauche on est extrême droite vraiment n'importe quoi, de plus mon com précédent a disparu, je citais le canard enchaîné. Je réitère: SOURCE CANARD ENCHAINE :

J.L. Mélenchon dans le 15ème, possède un petit appt de 218m2 évalué à 1.400 000 euros, 1 chaumière en dordogne sur 1 terrain de 1,4 ha de 9 pièces et dépendances évaluées à 710 000 euros, et 1 studio à Dauville avec vue sur la mer 220 000 euros.

Voilà pourquoi J.L.M ne veut pas dévoiler son patrimoine.
 
 
gigi@nono
24/03/2013, à 15h25 Alertez

Je reprends :
« Dans ces 17 salopards, il y a un Français, il a un nom, il a une adresse, il s'appelle Pierre Moscovici et il est membre du Parti socialiste", a-t-il dit vivement applaudi par les 800 délégués.
"Une très belle expression", dit en souriant Jean-Luc Mélenchon qui surenchérit en qualifiant le ministre de "petit intelligent qui a fait l'ENA" et qui "ne pense pas français, qui pense finance internationale".
« Dimanche matin à Bordeaux, Jean-Luc Mélenchon a expliqué qu'il ignorait alors "quelle était la religion" du ministre, d'origine juive, et n'avait pas l'intention "d'en tenir compte

Etre d’accord ou pas sur la politique, la religion….ou les couleurs entraîne des débats houleux et c’est normal.

Ce qu’il ne l’est pas ce sont ces attaques : « qui ne pense pas français et « qu'il ignorait alors "quelle était la religion" du ministre, d'origine juive, et n'avait pas l'intention "d'en tenir compte"...

Comme il y a du Sarkozy et du Le Pen dans Mélenchon.
On rêve…… Mélenchon s'est également dit "blessé" par la polémique. »

A bon entendeur, je ne suis pas socialiste.



Rédigé par

Publié dans #citoyens d'europe

Repost 0
Commenter cet article