Quand le commandant du Concordia évoquait le Titanic

Publié le 16 Janvier 2012

Auteur  SudOuest.f r 6 commentaire(s)

Accusé entre autres d'abandon de navire, Francesco Schettino, le commandant du Costa Concordia, disait en 2010 : "la sécurité des passagers compte au-dessus de tout !"

 
 
Imprimer

En décembre 2010, dans une interview accordée au média tchèque Dnes, Francesco Schettino, le commandant du Costa Concordia qui s'est échoué dans la nuit de vendredi à samedi en Italie, avait évoqué le Titanic. 

"Je ne voudrais jamais être dans le rôle du commandant du Titanic, obligé de naviguer dans l'océan entre les icebergs", avait-il indiqué.  Avant de poursuivre : "Mais je pense que grâce à la préparation, on peut maîtriser chaque situation et prévenir d'éventuels problèmes".

 

Aujourd'hui montré du doigt pour avoir commis des erreurs et quitté le navire, Francesco Schettino avait affirmé : "La sécurité des passagers compte au-dessus de tout !".

Accusé notamment d'homicides multiples et d'abandon du Costa Concordia, il a été placé en détention.

Selon le journal Corriere della Sera, le commandant du Costa Concordia avait fait le choix de passer près des côtes pour  faire plaisir à un responsable des serveurs originaire de l'île italienne du Giglio.

La musique Titanic dans le Concordia au moment du naufrage ?

 

Une rescapée suisse a raconté à la Tribune de Genève qu'au moment du naufrage, la musique du Titanic "My Heart Will Go on" était diffusée dans un des restaurants du Costa Concordia. "Les images du film Titanic sont plus réalistes qu'on ne l'imagine. Elles me venaient sans arrêt en tête", confie Yannick Sgag.

Naufrage Costa Concordia
À lire aussi
Naufrage du Costa Concordia : la crainte d'une catastrophe écologique
Mort d'un Rochelais lors du naufrage en Italie : son épouse est saine et sauve
Naufrage du Costa Concordia : le commandant a voulu faire plaisir au chef des serveurs
En images, le récit du naufrage du Costa Concordia

Rédigé par jeanfrisouster

Publié dans #citoyens du monde

Repost 0
Commenter cet article