Régionales : des ministres battus, voire écrasés

Publié le 21 Mars 2010

NOUVELOBS.COM | 21.03.2010 | 22:37

Parmi les ministres-candidats, Xavier Darcos touche le fond (28%) tandis que Valérie Pécresse sauve les meubles (43%).

Xavier Darcos recueille 28% des voix en Aquitaine (AFP)

Xavier Darcos recueille 28% des voix en Aquitaine (AFP)

Huit ministres étaient tête de liste UMP aux élections régionales. Tous ont été battus au second tour, dimanche 21 mars.

Ceux qui font moins bien que la moyenne nationale de l'UMP (36,1%) :


Trois ministres obtiennent des résultats particulièrement faibles :
- Valérie Létard (secrétaire d'Etat chargée des Technologies vertes), candidate dans le Nord-Pas de Calais, obtient 25,9% des voix, loin derrière le PS (52%) et quelques points devant le FN (22,1%). Il est vrai que la région est traditionnellement difficile pour la droite.
- Xavier Darcos (ministre du Travail), candidat en Aquitaine, recueille 28% des voix dans le cadre d'une triangulaire avec le PS (57%) et le MoDem (15%).
- Bruno Le Maire (ministre de l'Agriculture), candidat en Haute-Normandie, obtient 30,70% dans le cadre d'une triangulaire face au PS et au FN.

Ceux qui font mieux que la moyenne nationale de l'UMP :


- Hervé Novelli (secrétaire d'Etat au Commerce), candidat en région Centre, obtient 36,6% des voix dans le cadre d'une triangulaire avec le PS et le FN.
- Alain Joyandet (secrétaire d'Etat chargé de la Coopération), qui conduisait la droite en Franche-Comté, recueille 38,36% des voix dans le cadre d'une triangulaire avec le PS et le FN.
- Dominique Bussereau (secrétaire d'Etat aux Transports), candidat en Poitou-Charentes, recueille 39,39% des voix.
- Alain Marleix (secrétaire d'Etat aux Collectivités territoriales) recueille 40,3% des voix en Auvergne.
- Valérie Pécresse (ministre de l'Enseignement supérieur), qui se présentait en Ile-de-France, obtient 43% des suffrages, soit le meilleur score de tous les ministres.

Ces élections régionales se montreront-elles fatales pour la carrière ministérielle des battus ? Réponse au cours de la semaine :
Nicolas Sarkozy recevra François Fillon lundi à 9h pour "faire le point". Le président a prévu un "remaniement technique" dont on ignore l'ampleur.

Par Baptiste Legrand -

Source Nouvelobs.com

Rédigé par jeanfrisouster

Publié dans #citoyens d'europe

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article