Rocade de Bordeaux : il se faisait passer pour un gendarme, avec gyrophare et uniforme

Publié le 11 Janvier 2013

Publié le 10/01/2013 à 06h00 | Mise à jour : 10/01/2013 à 07h43
Auteur Jean-Michel Desplos

commentaire(s)

109

 

Un faux gendarme en tenue utilisait un gyrophare pour se déplacer. Il a été démasqué par la police

L'homme avait un vrai faux uniforme et un gyrophare

L'homme avait un vrai faux uniforme et un gyrophare (Archives Thierry david)

L'été dernier, il s'est marié en tenue de gendarme et était fier de montrer les photos de la cérémonie à son entourage. Son épouse et sa belle-famille étaient très honorées de cette union avec un militaire, major de son état, affichant de sérieux états de service. Distingué par la médaille de la Défense nationale avec des citations au Liban et au Tchad, etc. Désormais, ils doivent déchanter : le gendarme n'en était pas un.

Il avait pourtant tout d'un vrai. Le pantalon et la veste bleu marine, des polos, chemises, képis, écussons, un gyrophare, une paire de menottes et même un pare-soleil de voiture avec l'inscription « Gendarmerie ».

 

Pour faire ses courses

Mais à trop se prendre pour un vrai gendarme en se déplaçant en tenue, avec un gyrophare sur son véhicule, ce bientôt quinquagénaire de Villenave-d'Ornon s'est fait remarquer par sa conduite sportive et ses infractions au Code de la route sur la rocade bordelaise. À plusieurs reprises, des automobilistes qui l'ont croisé ont signalé les faits, mais lorsque la police arrivait sur les lieux, il était trop tard. Le vrai faux gendarme s'imaginait en intervention pour aller faire ses courses plus vite au supermarché à Talence ou se rendre sur le lieu de travail de son épouse, où il paradait dans sa tenue. Jusqu'au jour où son véhicule a été identifié et le conducteur démasqué.

Confondu par les enquêteurs du Groupe d'appui judiciaire du commissariat de Talence, le faux gendarme a été convoqué, mardi, pour s'expliquer. Placé en garde à vue, il a raconté avoir toujours voulu être gendarme, mais avoir raté le concours.

Déjà interpellé en 2006

Il n'a pas supporté cet échec et n'a pas tardé à se glisser dans la peau de celui qu'il rêvait d'être. Lors de son interrogatoire, il a avoué avoir acheté toute sa panoplie sur un site Internet. Les gendarmes, sollicités, ont confirmé qu'il s'agissait bien de vêtements dont ils sont actuellement dotés.

En 2006, cet homme a déjà été interpellé à Léognan au volant d'un fourgon de la gendarmerie, acheté aux Domaines. Il arborait à cette époque-là le grade de maréchal des logis-chef et se promenait sur les routes départementales où il a fini par croiser une vraie patrouille de la brigade locale, intriguée par le manque de maîtrise de vocabulaire de ce militaire. Après vérifications, les plaques du fourgon étaient fausses et le gendarme, un usurpateur. Hier, à l'issue de sa garde à vue devant les policiers de Talence, il a été remis en liberté et devra se soumettre prochainement à un examen psychiatrique.

Il pourrait faire l'objet de poursuites devant le tribunal correctionnel pour usurpation de fonctions et de signes réservés à l'autorité publique.

Il encourt une peine maximale d'un an de prison et une amende de 15 000 euros.

Bordeaux     lire l'article sur sudouest.fr  · justice · Faits divers
Vos commentaires 109
 
123
Réflexion
10/01/2013, à 21h51 Alertez
A CHD: Dites nous donc une bonne fois pour toute ce qui vous est arrivé avec les Gendarmes et qu'on en parle plus.
 
 
Réflexion
10/01/2013, à 21h48 Alertez
Ha OK CHD : Je n'avais pas lu vos autres post ! C'est bon j'ai compris (vous vous promenez avec le Daloz dans la boite à gants et vous le faite lire aux gendarmes). Bien sur .........
 
 
Réflexion
10/01/2013, à 21h45 Alertez
A CHD : Il est un peu brouillon votre premier message. Non ?
 
 
Le Moustique Masqué
10/01/2013, à 21h12 Alertez
Ben, si il a loupé le concours, ce Monsieur ne devait pas être bien futfut !!!
 
 
Le Moustique Masqué
10/01/2013, à 21h09 Alertez
Ben, si il a loupé le concours, ce Monsieur ne devait pas être bien futfut !!!
 
 
mixmove
10/01/2013, à 20h41 Alertez
y a meme a Bordeaux, des vrai policiers, qui n'en sont pas.
 
 
PAS GLOPS
10/01/2013, à 20h39 Alertez

Il y en a qui sont "graves". Prison? hôpital psychiatrique? Intégration d'office dans la gendarmerie?

Rédigé par

Publié dans #citoyens d'europe

Repost 0
Commenter cet article

Damien de la rocade de Bordeau.fr 25/08/2015 06:17

Franchement, on est prêt à tout faire pour éviter les embouteillages. Mais de la à risquer sa liberté pour ne pas attendre quelques heures de plus n'est pas du tout dans mon programme. Moi, je préfère plutôt consulter des cartes sur internet qui donnent l'état du trafic sur la rocade et qui permet de voir le meilleur chemin à prendre pour gagner du temps.