Trois personnes meurent happées par la mer

Publié le 1 Janvier 2010

Vue aérienne prise le 4 décembre 2003, du littoral de Sète (Hérault) où la mer est agitée par

Vue aérienne prise le 4 décembre 2003, du littoral de Sète (Hérault) où la mer est agitée par une forte houle. (© AFP Gérard Julien)

 

Trois personnes sont mortes noyées vendredi dans le Sud-Est dans des incidents séparés alors qu’elles se promenaient en cette journée fériée du Nouvel an au bord d’une mer agitée, et au moins une autre est portée disparue, a-t-on appris auprès des services de secours.


Au Cap Croisette à Marseille, à l’entrée des Calanques, un homme et une femme, des Marseillais âgés tous deux d’une soixantaine d’années, ont été retrouvés noyés, selon la police.

Il s’agit manifestement d’une mort accidentelle, a-t-on précisé de source policière en soulignant que ce type d’accident était rare à cet endroit. Alors qu’il se baladait en bord de mer, le couple a apparemment voulu sauver son chien tombé à l’eau. L’animal a survécu.

Les marins-pompiers de Marseille ont tenté de faire intervenir leur vedette mais n’ont pu approcher de la côte, la mer étant trop agitée. Des sauveteurs côtiers et des plongeurs sont parvenus ensuite à récupérer les corps, retrouvés tout habillés.

Parallèlement, une femme est décédée après avoir été emportée par les vagues, ainsi que cinq autres personnes lors d’incidents séparés près de Saint-Jean-Cap-Ferrat sur la Côte d’Azur, a-t-on appris auprès du Crossmed et des pompiers.

Tous ont été happés alors qu’ils se promenaient sur un sentier au bord d’une mer agitée par une forte houle d’ouest.

Une septième personne a été emportée par les vagues non loin du phare du Cap-Ferrat sous les yeux d’une famille allemande, elle-même rescapée de l’un de ces incidents, ont précisé les pompiers.

Les services de secours ont également retrouvé à proximité les affaires de deux personnes sur le bord de mer, sans qu’on sache si elles incluent celle de la personne disparue. Cela pourrait porter à trois le nombre de personnes disparues au total.

Des recherches, interrompues en soirée, doivent reprendre samedi avec deux hélicoptères et deux vedettes, selon les pompiers.

La femme décédée, âgée de 28 ans, est morte d’un arrêt cardiaque. Elle faisait partie d’un groupe de deux personnes selon les pompiers happé par les vagues en se promenant sur le sentier littoral.

Son compagnon a réussi à revenir à terre par ses propres moyens. Le corps de la femme a été récupéré par une vedette des pompiers.

Dans un deuxième incident, quatre membres d’une famille allemande ou autrichienne ont été également emportées par les vagues un peu plus loin sur le même sentier, ont précisé les pompiers. Les deux adultes et les deux enfants ont pu regagner la terre par leurs propres moyens, légèrement contusionnés.

De son côté, la Corse a été placée en vigilance orange par Météo France jusqu’à samedi en raison de fortes précipitations attendues sur l’ensemble de l’île jusqu’à samedi O1H00.

 

Source AFPet Liberation.fr

Rédigé par jeanfrisouster

Publié dans #citoyens d'europe

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article