Trop sadomaso pour l'Allemagne, l'album de Rammstein censuré

Publié le 11 Novembre 2009

La photo controversée de l'album "Liebe ist für alle da", de Rammstein

La pochette de l'album "Liebe ist für alle da", de Rammstein

L'album de Rammstein, « Liebe ist für alle da », a été interdit à la vente publique en Allemagne, annonce le site Rammsteinworld. Il sera retiré des rayons ce mardi dans la nuit.


La vice-présidente du Département fédéral allemand des médias dangereux pour la jeunesse, Petra Meier, a notamment pointé du doigt le morceau « Ich tu Dir Weh » (« Je te fais mal ») dont les paroles contiennent ce passage : « Morsures, coups, clous, pinces, ce que tu veux, je ne dis pas non ».

« Une présentation de pratiques SM choquantes pour les mineurs »

En cause également, une photo du livret de l'album qui montre un membre du groupe en train de fesser une femme nue. Tout cela est considéré comme « une présentation de pratiques SM choquantes pour les mineurs ».

De plus, le clip de la chanson « Pussy », montrant explicitement les membres du groupe en plein coït (ont-ils été doublés ? ), inciterait aux rapports sexuels non protégés. Une version censurée a remplacé le premier montage, encore accessible en cherchant un peu. (Voir la vidéo)


On peut encore se le procurer « sous le comptoir » en présentant une pièce d'identité prouvant qu'on a plus de 18 ans. Mais aucune diffusion sonore du morceau « Ich tu dir weh » ne sera permise en Allemagne et les paroles de cette chanson ne pourront plus être écrites dans les médias.

Le groupe de metal ne pourra pas non plus la jouer en Allemagne lors de sa future tournée. Il sera également interdit de montrer la photo controversée.

« En Allemagne, le SM est encore un sujet très sensible »

Si en France, ces provocations avaient fait sourire les rammsteinophiles, les Allemands rigolent moins. J'en parlais avec un ami germain ce week-end, qui de donnait son interprétation très personnelle. En substance :

« Le SM est encore un sujet très sensible, alors qu'en France, le SM ou le cul, vous vous en foutez, ça vous excite. Pour choquer à coup sûr en France, il faudrait brûler un drapeau ou se mettre une baguette dans le cul. Le drapeau allemand, tout le monde s'en fout, mais vos symboles nationaux, faut pas toucher. »

Capture d'écran du site Guitar WorldReste que la photo du livret dénoncée par la prude Petra Maier parait gentillette à côté des pochettes d'album controversées qui ont émaillé l'histoire du rock.

Le site Guitar World en a fait un édifiant top 20, mettant côte à côte version originale et version censurée. Sans oublier la pochette de « Virgin Killer », interdite dans plusieurs pays et dont même la publication sur Wikipedia a fait controverse.

De ce côté-ci du Rhin, vous pouvez vous procurer « Liebe ist fur alle da » chez tous les disquaires, quel que soit votre âge.

Quant à l'Allemagne, si l'album de Rammstein et son « Mets ma saucisse dans ta choucroute » (« Steck Bratwurst in dein Sauerkraut », dans la chanson « Pussy ») est interdit aux mineurs, on pourra probablement, à partir du 3 décembre, y voir le film -pourtant très gore- « Saw VI » (sans choucroute), dès 16 ans.

 

 

Photo : la photo controversée dans le livret de l'album « Liebe ist fûr alle da », de Rammstein.

Rédigé par jeanfrisouster

Publié dans #citoyens d'europe

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article