Un couple assassiné pour avoir supprimé une amie sur Facebook

Publié le 12 Février 2012

Auteur SudOuest.fr 
19 commentaire(s)

Un couple assassiné pour avoir supprimé une amie sur Facebook

Aux Etats-Unis, le père et le petit ami de la femme "rejetée" ont abattu les deux internautes de plusieurs balles dans la tête

Le couple avait retiré la fille du meurtrier présumé de leur liste d'amis sur Facebook

Le couple avait retiré la fille du meurtrier présumé de leur liste d'amis sur Facebook (Photo DPA/MAXPPP Julian Stratenschulte)

Un couple aurait été tué en janvier dans l'état américain du Tennessee pour avoir supprimé une jeune femme de leur liste d'amis sur le réseau social Facebook.

Le père et le petit ami de Jenelle Potter, la "victime" de ce rejet virtuel auraient tiré plusieurs balles dans la tête de Billy Clay Payne, Jr, 36 ans et de sa femme Billie Jean Hayworth, 23 ans. 

 

Le père de famille a eu la gorge tranchée mais leur bébé a été retrouvé sain et sauf dans les bras de sa mère.

Ces deux victimes avaient porté plainte l'an dernier pour harcèlement contre Jenelle Potter, évoquant des menaces téléphoniques et sur internet", selon le shérif Mike Reece.

"Cette femme d'une trentaine d'années souffre d'un handicap physique et passe la majeure partie de son temps sur Facebook, a-t-il expliqué. Mais elle est devenue furieuse après que plusieurs personnes eurent décidé de couper leurs relations avec elle sur le réseau social, en la supprimant de leur liste "d'amis".

"Il y a plusieurs affaires de harcèlement devant la justice autour de cette femme à propos de Facebook. Mais cette fois, ça a vraiment dérapé. C'est la seule raison que nous nous pouvons avancer" pour expliquer les meurtres, a ajouté le shérif. 

Les deux meurtriers présumés, âgés de 60 et 38 ans, ont été arrêtés mardi.

"C'est la pire chose que j'ai jamais vue", a affirmé le shérif Mike Reece selon Reuters. "Nous avons vu des meurtres, mais rien de tel. ça n'a aucun sens".

Ce n'est pourtant pas le premier cas de violence liée à Facebook qui est rapporté aux Etats-Unis.

L'année dernière, dans l'Iowa, une femme aurait tenté de mettre le feu au garage d'un de ses amis qui avait rompu leur amitié sur le réseau social.

Au Texas, un utilisateur de Facebook aurait frappé son ex-femme parce qu'elle n'avait pas daigné "aimer" son statut.

.....lire et voir l'article sur sudouest.fr

Faits divers · International
À lire aussi
L'affaire DSK est l'actualité la plus partagée sur Facebook France en 2011
Elle n'a « plus rien à perdre »
La vidéo d'un juge battant sa fille fait scandale sur Internet
A bout de nerfs, un père tire neuf coups de feu sur l'ordinateur de sa fille
Entrée de Facebook en bourse : une levée de 5 milliards de dollars
Nouvelles règles de confidentialité : Google veut vous suivre à la trace
Facebook : sept jours pour nettoyer votre profil avant la nouvelle version
 
 
 

 

 

 
Vos commentaires 19
 
le furet
12/02/2012, à 14h38 Alertez
Parce que la relation est "virtuelle", des personnes se comportent comme de vrais voyous, se mettant des œillères pour ne pas voir la souffrance provoquée par leur comportement.
Si ce n 'étaient que des personnes frustres, on pourrait comprendre.
Mais souvent, ce sont des gens hautement "qualifiés" qui agissent sans coeur. Et cela est inexcusable.
 
 
Jean-paul Ardouin
polo17
12/02/2012, à 13h57 Alertez
je suis sur facebook depuis 4 mois.des centaines d amis(e)oh que non.32 personnes famille compris.tout ceux considerer comme amis(e)je les connait tous parfaitement.pas plut tard qu hier deux invitations de personnes inconnue que j ai refouler d office.par contre je ne mentionne jamais se que j ai fait la veille le jour meme ni se que je ferais demain.il y a le telephone pour cela.facebook a mes yeux c est tres bien et pas dangereux a condition de ne pas faire n importe quoi.
 
 
guiliguili2
12/02/2012, à 12h53 Alertez
je ne suis "amie" qu'avec mes vrais amis, et ma famille sur facebook. Je n'autorise personne d'autre. Quand on voit des profils avec 300 "amis" ça laisse songeur
 
 
aloha
12/02/2012, à 11h27 Alertez
Si tu me supprime des tes amis , je te bute ! Avec cette mentalité plus besoin d'avoir des ennemis....
 
 
Olivier Dupuy
Moles Adrian
12/02/2012, à 11h26 Alertez
whouaa le monde:
des histoires de plus en plus folles.

on s'est pas trompé sur la date de l'apocalypse cette fois,
c'est la pleine décadence de la société.

Rédigé par jeanfrisouster

Publié dans #citoyens du monde

Repost 0
Commenter cet article