Un (plus ou moins) people pour une soirée : combien ça coûte ?

Publié le 15 Novembre 2009

Par Augustin Scalbert | Rue89

Après la prestation à 190 000 euros de Monica Bellucci pour la dictature ouzbèke, Eco89 a recensé les tarifs des peoples.

Paris Hilton, BHL et Monica Bellucci (DR)

Monica Bellucci à 190 000 euros pour quatre heures, ce n'est pas dans vos moyens ? Rassurez-vous : si vous voulez « marquer le coup » en faisant venir à un événement une personnalité unique en son genre, vous pouvez en louer une pour moins de 1000 euros.

A ce prix-là, évidemment, la personne risque de ne pas être très connue. Il s'agira généralement d'un universitaire qui épatera vos amis par ses connaissances étendues sur son sujet d'expertise. Ensuite, en schématisant, on constate que plus la personnalité est connue, plus elle loue son savoir-être (autrement dit : son image) plutôt que son savoir ou son savoir-faire.

Il existe en France de nombreux sites proposant des prestations rémunérées de personnalités : le réseau « Glam » (Glamspeak pour les conférences, Glamcom qui propose des « célébrités pour marques »…), Plateforme -qui revendique la position de leader du secteur-, Paroles d'experts -surtout des journalistes ou des universitaires…

La plupart du temps, il s'agit justement d'écrivains, d'universitaires ou de journalistes, dont certains, parmi ces derniers, sont célèbres pour les « ménages » qu'ils font ailleurs, au mépris de la charte de leur profession qui proscrit ce genre de comportement. Parmi les journalistes célèbres, Yves Calvi, Pascale Clark ou Marc-Olivier Fogiel refusent.

Pour trouver des stars, des vraies, qu'elles soient du show-biz, de la pensée ou de la politique, il faut aller naviguer sur des sites étrangers, comme Celebrity Speakers, Washington Speakers Bureau ou Speakers Academy.

Ce dernier site a le mérite d'afficher des tarifs -ou plutôt des fourchettes de tarifs. Pour les autres, il est nécessaire de se plonger dans les archives de la presse économique, télé ou people.

Moins de 5000 euros : un ex-people ou un expert

Autour de 1000 euros, « vous avez un professeur des universités, un métier qui n'est pas très reconnu dans notre société du spectacle », s'amuse un acteur du secteur.

Pour un peu plus, vous pouvez vous offrir le psychanalyste Serge Hefez et, en investissant plus de 3500 euros, l'actrice Natacha Amal, l'ex-astronaute et ambassadeur de l'Unesco Patrick Baudry, la journaliste Florence Dauchez (prix Albert-Londres) ou le directeur adjoint de la rédaction du Figaro Pierre Rousselin. L'économiste Elie Cohen émargerait à 5000 euros tout juste.

Jean-Marc Sylvestre (TF1-LCI) reconnaissait toucher entre 2000 et 4000 euros selon une enquête menée par Télé 2 Semaines, qui précisait que ces sommes sont inférieures « aux chiffres qui circulent à son sujet ».

A ce tarif-là, on peut aussi s'offrir des vedettes en voie d'oubli : télé-réalité, ex-speakerines ou présentatrices de la météo, anciens acteurs de séries d'AB Production… Autant de people très prisés dans les hypermarchés, même s'il faut souvent rallonger le chèque si la prestation a lieu dans le rayon alimentation : dégradant, tout de même !

De 5 000 à 50 000 euros : ex-sportifs, politiques et BHL

C'est dans cette tranche qu'on bascule à la star du moment, à l'expert médiatique ou au sportif médaillé. La très utile Speakers Academy nous apprend qu'on peut s'offrir Edgar Grospiron ou Catherine Destivelle pour moins de 7500 euros.

Selon Télé 2 Semaines, c'est aussi dans cette fourchette que croquait Christine Ockrent, actuelle directrice de l'Audiovisuel extérieur de la France (France 24, RFI…) : 18 000 euros. Avant qu'il ne devienne ministre des Affaires étrangères, son mari Bernard Kouchner demandait 15 000 euros, selon Capital. La moitié des tarifs de PPDA quand il trônait au 20 heures, ou que Jean-Pierre Pernaut.

Chez les sportifs, et selon la même source (dans une enquête parue en juillet 2006), on trouvait Bernard Laporte (7 000 euros), Aimé Jacquet et David Douillet (17 500 euros chacun).

C'est là aussi qu'on trouve des philosophes comme Luc Ferry, qui facture 10 000 euros la prestation selon Capital, ou Bernard-Henri Lévy, annoncé à 30 000 euros par le même magazine, et loué « entre 12 500 et 50 000 euros » par Speakers Academy, qui le considère comme « un des meilleurs philosophes européens de notre temps ».

Le « professeur-docteur » Jacques Attali est listé dans la même fourchette, mais simplement vendu comme « penseur européen » et « icône politique française » ; le mensuel économique l'évalue à seulement 20 000 euros.

Le même site hollandais propose aussi, toujours dans cette gamme de prix, Gérard Depardieu. L'hebdo people Public est beaucoup plus précis, qui parle de 30 500 euros. Le même Public évoque aussi une soirée facturée 15 200 euros par Isabelle Adjani… en 1985, à Vaux-le-Vicomte. Catherine Deneuve tournerait à 45 000 euros.

De 50 000 à 200 000 euros : acteurs et ex-chefs d'Etats

Rares sont les Français à émarger dans cette catégorie : Jean Reno facturait 70 000 euros la soirée au début de la décennie, selon Capital. Un peu moins que Valéry Giscard d'Estaing (80 000 euros). D'autres ex-chefs d'Etats s'en tirent mieux, comme Bill Clinton, qu'on n'obtient pas à moins de 200 000 euros par conférence.

Les économistes de classe internationale émargent dans la même fourchette : le prix Nobel Joseph Stiglitz (50 000 euros) n'arrive pas à la cheville de l'ex-patron de la Réserve fédérale Alan Greenspan (150 000 euros) ; un « big businessman » comme Jack Welch, qui avait fait de General Electric l'une des compagnies les plus rentables de la planète, facturait 100 000 euros la leçon de management…

De 200 000 à plus d'un million : les icônes mondiales

Dans cette classe des millionnaires, il n'est plus besoin de convertir les devises tant certains sont prêts à payer des sommes ahurissantes pour respirer le même air qu'une vraie star. Paris Hilton : 200 000 dollars selon le magazine people américain In Touch. Britney Spears : un million.

En Angleterre, le tabloïd Daily Star évalue Sir Paul McCartney à 900 000 livres, Elton John à un million de sterlings, Celine Dion à 3,3 millions…

Et les Rolling Stones trônent tout en haut du baromètre, à des tarifs stratosphériques : 11,5 millions de dollars pour une performance au soixantième anniversaire d'un milliardaire américain, en 2002… Un petit prix, puisqu'il s'agissait d'un particulier : ils ont aussi facturé 13 millions de dollars une prestation au Hard Rock Café de Londres. Durée : 40 minutes. Non, ne faites pas le calcul !

 

A lire aussi sur Rue89 et sur Eco89
Source Rue89.com

Rédigé par jeanfrisouster

Publié dans #citoyens du monde

Repost 0
Commenter cet article