Une Espagnole au chômage met en vente ses organes

Publié le 16 Novembre 2012

Publié le 12/11/2012 à 08h02 | Mise à jour : 12/11/2012 à 08h37
Auteur SudOuest.fr 

commentaire(s)

11

C'est son seul moyen, dit-elle, de "sauver [sa] vie et celle de [sa] fille"

Selon El Mundo, cette Espagnole de 44 ans a publié il y a deux semaines une annonce sur Internet pour proposer ses organes à la vente.

Selon El Mundo, cette Espagnole de 44 ans a publié il y a deux semaines une annonce sur Internet pour proposer ses organes à la vente. (Capture d'écran El Mundo)

Partager


A 44 ans, une mère espagnole au chômage dit "ne pas avoir d'autre moyen" pour payer un logement pour elle et sa fille de 22 ans, que de mettre en vente ses organes. Cette femme qui vit avec 426 euros par mois, souffre d'une incapacité de travail à 66%  à cause des mauvais traitements que lui a fait subir l'homme avec qui elle a vécu pendant 18 ans et qui veut maintenant la faire expulser de la maison où elle vit avec sa fille.

"J'ai d'abord mis en vente un rein, maintenant je propose aussi les cornées de mes yeux, un de mes poumons, un morceau de mon foie... Je vends n'importe quel organe de mon corps à qui peut le payer, et je fais cela parce que je suis tout simplement désespérée", explique la quadragénaire dans une interview filmée et diffusée dimanche sur le site internet du quotidien El Mundo.

 

"J'ai besoin d'un logement (...) pour y installer mon foyer, dans un endroit digne. J'ai reçu un préavis d'expulsion pour ma fille et moi. Nous n'avons pas de famille, nous ne savons pas où aller", confie-t-elle. 

Selon El Mundo, l'annonce a été publiée il y a deux semaines sur Internet.  A ce jour, elle n'a pas reçu d'offre pour ses organes, mais a déjà pris contact avec un médecin à Melilla (enclave espagnole sur la côte marocaine) dans la perspective d'un éventuel prélèvement. 

"En Espagne, il est pratiquement impossible de faire un prélèvement d'organe suivi d'une transplantation sans que les autorités compétentes ne soient au courant", assure le quotidien espagnol, qui précise que la quadragénaire encourrait dans ce cas une peine de 12 ans de prison pour trafic d'organes.

International-  Lire et voir l'article sur sudouest.fr - · économie
 

 

 

 
Vos commentaires 11
 
yeesha18
12/11/2012, à 17h39 Alertez

On a le superflu ,à foison ,et maintenant ce qui va manquer ,c'est le vital, pour une partie de la population occidentale.La machine ne fonctionne que pour ceux qui ont les moyens de la faire fonctionner . Qui aurait pensé que la vie devrait payer pour être ?
 
 
pierot64
12/11/2012, à 13h07 Alertez
Moi j'ai besoin d'un foi si possible ... Le mien est beaucoup trop usé ... Viva españa :D
 
 
Yannick Lapeyre
12/11/2012, à 13h00 Alertez
encore une censure pour rien... donc je disais simplement que ca me faisait penser au film coreen sympathy for mister vengeance sorti il y a 10 ans qui traitait du meme theme deja a l'epoque... en quoi cette information doit-elle etre censuree je vous le demande. et si je rajoute "mon dieu que c'est triste ca passerait mieux?
 
 
fantomette
12/11/2012, à 12h35 Alertez
Il faudrait déjà qu'elle trouve un acquéreur....
 
 
Fred707
12/11/2012, à 11h36 Alertez
Si on publiait les salaires des fonctionnaires européens a Bruxelles ?
 
 
Bbpamplemousse
12/11/2012, à 11h01 Alertez
Tout ça pour alerter l'opinion publique ... Et ça marche ... C'est bon elle va recevoir toute l'aide possible
 
 
Mère-siffleuse
12/11/2012, à 10h00 Alertez
Vraiment, vous ne voyez pas le rapport ? Cherchez bien..
 
 
eldiablo
12/11/2012, à 09h59 Alertez
vive le capitalisme et la mondialisation.
dormez brave gens ILS s'occupent du reste...
 
 
marine64
12/11/2012, à 09h04 Alertez
@Godilhaire : je ne vois vraiment pas le rapport entre vos propos et l'article !
 
 
Godilhaire
12/11/2012, à 08h55 Alertez

Trista... mais quand le PSOE-PP arrive toujours en retard pour mettre les lois à la hauteur démocratique que cela devrait ; on ne peut être surpris.
Il est urgent que Euskal Herria & Catalunya deviennent indépendants.

Rédigé par

Publié dans #citoyens d'europe

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article