« Une vie de chat », l'autre perle française nominée aux Oscars

Publié le 15 Février 2012

 

French touch 14/02/2012

« Une vie de chat », l'autre perle française nominée aux Oscars

Auteuir  Louis Lepron | Journaliste
 

Un chat, un dessin animé et Paris. On parle peu de « Une vie de chat », magnifique film d'animation français, nominé à la Berlinale mais éclipsé par le succès de « The Artist ». Pourtant, il concourra lui aussi aux Césars le 24 février et aux Oscars, deux jours plus tard, dans la catégorie Meilleur film d'animation.

Réalisé par Alain Gagnol et Jean-Loup Felicioli, « Une vie de chat » est une production des studios de Folimage (« La Prophétie des grenouilles », « Mia et le Migou »).

De Bourg-lès-Valence à Los Angeles

C'est l'histoire d'un chat qui mène une double vie. Le jour, il ronronne sur les genoux de sa jeune maîtresse Zoé. La nuit, il vagabonde avec le cambrioleur Nico.

Bande-Annonce « Une vie de chat »

Le modeste budget – 4 millions d'euros – n'a pas empêché ce film de griller la priorité à de grosses productions : « Cars 2 » de John Lasseter (200 millions de dollars de budget) ou « Les Aventures de Tintin : le secret de la Licorne » de Spielberg (135 millions de dollars), ne sont pas nominés aux Oscars...

« C'est une énorme surprise. L'heure est au changement à Hollywood », estime le co-réalisateur Alain Cagnol :

« Il semblerait que l'académie des Oscars veuille voir quelque chose de différent. Il y a une césure entre les productions américaines, parfois trop réalistes, et les productions européennes plus graphiques. »

Il ajoute :

« En France, nous avons plus de contraintes [de moyens, ndlr], ce qui nous oblige à être plus pertinents. Avec Jean-Loup Felicioli, comme nous avions fait quatorze courts-métrages avant de monter notre premier long, on était habitué à être efficace en peu de temps. »

Selon Jacques-Rémy Girerd, fondateur des studios Folimage (basés à Bourg-lès-Valence dans la Drôme) et réalisateur de « La Prophétie des grenouilles » :

« C'est finalement moderne de célébrer le travail à la main, aux crayons, le trait et la création graphique face à la pléthore de films en 3D. »


Les nominés des Oscars 2012. Entourés en jaune, les réalisateurs de « Une vie de chat ». (Folimage.fr)

Un talent français qui s'exporte

Ce n'est pas la première fois que l'animation à la française est présente sur les plus hautes marches du Kodak Theatre. Car, depuis 2004, ce sont près de cinq productions qui ont été nominées ou récompensées :

  • « Oktapodi », sélectionné dans la catégorie Meilleur court-métrage d'animation en 2009.
Court-métrage « Oktapodi »

« Une vie de chat » atteste de l'excellence des équipes techniques françaises. Ces talents, on les retrouve facilement dans les films d'animations nominés à la 84e cérémonie des Oscars.

Ainsi, Rodolphe Guenoden est le superviseur de l'animation et chorégraphe des combats pour « Kung Fu Panda 2 » tandis que Guillaume Aretos, chef artistique chez DreamWorks, est l'un des responsables de l'équipe d'animation pour « Le Chat potté ».

D'après Alain Cagnol, le succès des Frenchies outre-Atlantique est justifié :

« On bénéficie en France d'un élément culturel propice. Quand on voit la vivacité de la bande-dessinée, on peut y voir un vif intérêt pour l'image. Cet environnement bénéficie aux personnes qui travaillent dans le monde de l'animation. »

 

MERCI RIVERAINS ! Dosna
Vous devez être connecté pour commenter : or inscrivez-vous
  • alldress99
    alldress99
    Maritale

    « l'autre perle NOMMEE aux Oscars »

    Vous êtes journaliste, pas participant à Loft Story. : )

  • sigismund
    sigismund
    autre/ne se prononce pas

    nominationnée ?

  • Ryuu
    Ryuu
    Informaticien parisien

    En même temps, les films d'animation de cette année ont été, dans l'ensemble, très moyens, sans vrai chef-d-oeuvre incontestable comme on a pu en voir certaines années. Il faut croire que le filon du film en images de synthèse s'épuise.
    Du coup, que le jury se penche vers des oeuvres comme celle-ci me parait justifié et mérité. Bonne chance à eux, en ésperant que s'ils gagnent, ce ne sera pas sous l'influence de l'engouement pour « the artist » mais bien pour leur talent.

  • clem999
    clem999
    Etudiant

    Pour ma part, je considère « une vie de chat » comme un mauvais film d'animation. J'ai trouvé les dialogues mal écrits et très lourds, brisant la dynamique de l'action. Je pense qu'il est possible d'écrire des dialogues simples (pour les publics très jeunes) et en même temps faire en sorte que ces dialogues sonnent « naturels », ce qui n'est pas du tout le cas ici. La mère est réellement mal doublée, c'est une machine sans émotion. De plus l'intrigue est extrêmement simpliste et resservie. Il faut dire que personnellement j'ai un problème avec le coup du chef de la pègre qui maltraite ces « employés » parce qu'ils sont incompétents, maladroits, idiots etc..Surtout quand tout l'humour du film doit reposer là dessus. Pour le thème du « deuil » et de la « vengeance » j'ai trouvé ça réellement plat, ça manque de crédibilité à mon goût. Ceci n'est que mon avis, mais je suis curieux de savoir ce que les gens trouvent à ce film. Pour les films d'animation de cette année j'ai trouvé « le tableau » novateur, dynamique et très poétique. Je pense qu'il ne faut pas décréter qu'un film nominé aux oscars est une « perle » sous prétexte qu'il est sélectionné par un quelconque organisme outre-atlantique, et qu'il ne faut pas le soutenir par chauvinisme.

    • paxanka
      paxanka répond à clem999

      Ah oui, je vous rejoins complètement sur « le tableau », magnifique film qui peut plaire aux plus jeunes comme aux moins jeunes. C'est vrai que c'est un film très poétique mais j'ai surtout été séduite par le message de tolérance véhiculé par l'histoire.

Rédigé par jeanfrisouster

Publié dans #citoyens du monde

Repost 0
Commenter cet article