Zapping : pour Estrosi, le Fouquet's est une "brasserie populaire"

Publié le 3 Février 2012

Vidéos · 14 jan. 2012 à 16:50 · imprimer  Imprimer l'article

Estrosi et le Fouquet's

C'est le "buzz" de la semaine, comme on dit. Ou plutôt le lapsus de la semaine. Invité de l'émission "Mardi politique", diffusée sur RFI le mardi 9 janvier, Christian Estrosi a suscité le rire des journalistes qui souhaitaient le faire réagir aux propos de Martine Aubry. Lors de ses voeux à la presse, cette dernière avait critiqué le bilan de Sarkozy en dénonçant le "quinquennat du Fouquet's", du nom de ce chic restaurant dans lequel Sarkozy avait fêté sa victoire le 6 mai 2007 et qui symboliserait aujourd'hui une politique favorable aux plus riches. Le quinquennat du Fouquet's ? Estrosi n'a rien trouvé de mieux que de répondre que "c'est indigne de reprocher au Président de la République d'avoir été dans une brasserie populaire ce soir-là". Sans blague.

Ecoutez la réaction des journalistes... (la pépite est à 4'47)



Mardi politique- Christian Estrosi par rfi


Après coup, Estrosi s'est rattrapé sur twitter en expliquant que "populaire est synonyme de célèbre" (ce qui est faux). Une séquence qui a fait le tour de la toile (Lemonde.fr, Leparisien.fr, Liberation.fr, Lhumanite.fr). Rue89 est même allé jusqu'à demander à des députés si ce restaurant des Champs Elysées, où le menu est à 78 euros, était "populaire".

Pourquoi une telle séquence anodine fonctionne aussi bien ? Parce qu'au-delà du lapsus, ces propos reflètent trop bien le décalage entre le pays réel et les élites. Un décalage illustré par les premiers couacs de communication de Sarkozy (Le Fouquet's, puis quelques jours plus tard le yacht de Bolloré). Des couacs qui en fait n'en étaient pas : ils annonçaient le quinquennat "Bouclier, Bettencourt et cie".

*** Liens

Un quinquennat d'âneries pour Estrosi
- En 2008, Estrosi avait loué aux frais de l'Etat un jet privé à 138 000 euros
- En 2009, Estrosi avait attribué la victoire de Barack Obama à Nicolas Sarkozy
- La même année, Estrosi pensait que le débat sur l'identité nationale aurait pu éviter... la seconde guerre mondiale


BONUS : Estrosi et les JO d'hiver à Nice : une note de 1,8 million d'euros et une retouche Photoshop

Le Canard Enchaîné - Estrosi invente Chamonice

Commentaires

Rédigé par jeanfrisouster

Publié dans #citoyens d'europe

Repost 0
Commenter cet article