EN BOUT DE COURSE – Dubaï envahie par des voitures de luxe abandonnées

Publié le 26 Mai 2013

EN BOUT DE COURSE – Dubaï envahie par des voitures de luxe abandonnées

Ici une Ferrari, là une Porsche ou encore là une Mitsubishi... Une course automobile ? Non, des milliers de voitures de luxe, laissées à l'abandon par leurs propriétaires à Dubaï.

"Certaines villes ont des problèmes de déchets, d'autres souffrent d'un taux de criminalité élevé ou de prix de l'immobilier trop importants. Et vous avez Dubaï qui, depuis quelques années, doit faire face au problème inhabituel de voitures de sport abandonnées et laissées à prendre la poussière sur le parking de l'aéroport et au bord des rues de la ville", écrit le blog Messy Nessy Chic, qui y consacre un article.

Ce phénomène est la conjonction de deux facteurs. D'un côté, l'argent du pétrole qui coule à flots dans le petit émirat du Golfe. De l'autre, le coût dérisoire du carburant dont ces bolides sont des gros consommateurs. Mais, note Messy Nessy Chic, il s'agit aussi d'un signe de la crise mondiale qui rattrape peu à peu Dubaï – ou, du moins, une partie de ses habitants. "Des étrangers, principalement britanniques, se sont rués ici quand l'économie était florissante. Des nouveaux riches ont acheté les derniers modèles de sportives italiennes ou allemandes qui flattaient leur mode de vie de millionnaires, écrit le blog. Puis la crise économique est arrivée et a fait éclater la bulle de tout le monde."

Certains, endettés, espèrent échapper aux autorités et quittent l'émirat en catastrophe, laissant leur voiture sur le parking avant de monter dans le premier vol pour l'Europe. "Essayer de vendre votre voiture pour combler vos dettes est une bonne idée, mais cela prend du temps. C'est plus simple de ficher le camp", expliquait l'un de ces expatriés britanniques au Daily Telegraph l'an passé.

Nombre de ces voitures abandonnées sont ainsi visibles sur le site de partage de photos Flickr. Celles qui demeurent en bon état sont régulièrement ramassées par la police et vendues aux enchères.

77 commentaires à EN BOUT DE COURSE – Dubaï envahie par des voitures de luxe abandonnées

Même si le phénomène est réel car on a déjà pu lire des dizaines d’articles sur le sujet depuis 3 ou 4 ans, je trouve particulièrement absurde d’illustrer cet article avec une Ferrari Mondial (presque 30 ans) et une Mitsubishi Eclipse… des voitures qui valent entre 20K et 30K euro à tout casser.

Mais j’imagine que pour du réchauffer, il fallait mettre de nouvelles images…

Rédigé par jeanfrisousteroverblog

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article