La redevance télé, bientôt étendue aux nouveaux écrans ?

Publié le 17 Juin 2013

Publié le 17/06/2013 à 14h23 | Mise à jour : 17/06/2013 à 18h04
Auteur Sudouest.fr

commentaire(s) 14

L’extension de la redevance télé aux différents écrans avait déjà été proposée en 2012, mais refoulée par Jérôme Cahuzac, ministre du budget à l’époque

Le débat sur la redevance télé est relancé et les propositions ne manquent pas. Certains veulent augmenter son prix, l’étendre aux résidences secondaires (une idée rejetée par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault), rétablir la publicité après 20 heures... L’une des pistes retenues par le groupe de travail sur le financement de l’audiovisuel public, qui s’est réuni le 13 juin, consiste à étendre cette redevance aux nouveaux écrans (tablette, ordinateur, etc..).

David Assouline, sénateur et porte-parole du PS, fait partie des membres de ce groupe. Interrogé par Le Monde, il défend son idée dans le quotidien, et exprime le souhait que "cette contribution reste le pilier central du financement de l’indépendance de l’audiovisuel public".

Avec en moyenne 6,3 écrans dans les foyers français (selon une étude Médiamétrie), les foyers sont de plus en plus fournis en équipements multimédias. C’est pourquoi l’idée d’étendre la redevance télé à ces écrans a eu bonne écoute.

Il s'agirait de payer "quand il y a un capteur permettant de recevoir l’audiovisuel public : ordinateur, tablette. On ne paierait qu’une fois, même s’il y a plusieurs écrans. Si cette contribution reste assise sur les seuls téléviseurs, de plus en plus de foyers pourront ne pas contribuer, ce qui créera une inégalité", souligne David Assouline.

Cette mesure permettrait de réparer "les dégâts" de la réforme Sarkozy lors de sa présidence, qui a créé un manque à gagner pour l’audiovisuel public (la suppression de la publicité après 20 heures sur les chaînes de France Télévision).

L’extension de la redevance télé aux différents écrans avait déjà été proposée en 2012, mais refusée par Jérôme Cahuzac, ministre du Budget à l’époque. "Le gouvernement de Jean-Marc Ayrault avait alors préféré une augmentation du prix de la redevance", rapporte Le Monde.

Cette augmentation de six euros n’a d’ailleurs pas manqué de faire parler d’elle : fixée à 131 euros pour l’année 2013, 70% des Français l’ont jugée trop chère selon un sondage de l’institut Médiamétrie, publié par l’Express.

Etes-vous favorable à l'extension de la redevances télé aux écrans secondaires ?

Oui, je pense que c'est une bonne idée
7.3 %

Non, je suis contre cette proposition
91.4 %

J'ai un autre avis, j'en fais part en commentaires
1.3 %

Nombre de votants: 233

Réagir

Réagir

Réagir

Réagir

Rédigé par

Repost 0
Commenter cet article