Mariage gay refusé à Arcangues (64) : le maire ne craint pas les sanctions

Publié le 12 Juin 2013

Publié le 12/06/2013 à 09h02 | Mise à jour : 12/06/2013 à 09h35
Auteur Christophe Berliocchi , pour sudouest.fr

commentaire(s) 136

Jean-Michel Colo, qui refuse de marier un couple d'homosexuels, a indiqué au micro de France Bleu Pays basque qu'il ira jusqu'au bout de sa démarche sans craintes d'éventuelles sanctions

"C'est une loi inique et immorale. Elle fait monter l'homophobie en France." Jean-Michel Colo, le maire d'Arcangues, qui refuse de marier un couple homosexuels dans son village, était ce matin au micro de nos confrères de France Bleu Pays basque.

Le maire divers droite de ce village de 3 000 habitants, 60 ans, a réaffirmé sa volonté de ne pas procéder au mariage de Guy et Jean-Michel: "Je connais ces personnes, elles sont sympathiques, mais je m'oppose à les marier, je suis chrétien et cette loi, votée dans les circonstances que l'on sait, est quelque chose qui me choque. Ce n'est pas parce que l'on est officier d’État civil que l'on n'a pas une conscience...", a dit au micro de la radio ce catholique pratiquant, agent d'assurances à Biarritz.

"Je sais ce que je risque, j'y ai réfléchi (NDLR, 5 ans d'emprisonnement, 75000 euros d'amende, une suspension de ses fonctions), mais cela ne "m'émotionne" pas ! [...] Peut-être qu'il est plus facile de venir emmerder le maire d'Arcangues que de faire régner l'ordre à Marseille ou en Corse..."

A neuf mois des élections municipales, Jean-Michel Colo a dit ne pas se soucier de son éventuelle réélection. "D'abord, je n'ai pas pris de décision et je ne sais pas si je serai candidat. Et puis, je pense qu'au final, cette loi ne sera pas bénéfique pour ceux qui l'ont voté. Elle se retournera contre eux car les Français ont bien compris que c'était une loi de circonstance votée par une minorité pour une minorité, une loi qui, en plus, a fait resurgir l'homophobie en France..."

Dans le Figaro de mardi, Jean-Michel Colo indiquait avoir "reçu 1500 messages de soutien".

Réagir

Réagir

Réagir

Réagir

@Tinini, si la majorité "s'en fiche" c'est qu'il n'y voient pas inconvénient, c'est donc qu'ils acceptent...

Rédigé par

Repost 0
Commenter cet article