Mise en cause par une pétition, Carla Bruni-Sarkozy menace de porter plainte

Publié le 30 Juillet 2013

Publié le 29/07/2013 à 08h36 | Mise à jour : 29/07/2013 à 09h50
Auteur SudOuest.fr

commentaire(s) 158

Mise en cause par une pétition, Carla Bruni-Sarkozy menace de porter plainte

La Cour des comptes a estimé que le site au nom l'ex Première dame de France a coûté 410 000€ aux frais du contribuable. Une pétition exige qu'elle rende l'argent

Carla Bruni-Sarkozy, visée par une pétition en ligne. Certains internautes exigent qu'elle reverse de l'argent public dépensé pour réaliser un site internet à son nom du temps où elle était Première dame. Le total des frais s'élevait à 410 000€ selon la Cour des comptes. Olivier Laurelli estime lui sur Rue89 que pour développer un tel site il ne faut pas plus de 4000€. Soit 100 fois moins.

Carlabrunisarkozy.org est aujourd'hui une vitrine pour la fondation qui porte même nom. Le site est sobre et minimaliste, un fond blanc et des couleurs pastelles, trois onglets pour naviguer. Tellement simple que les internautes se sont penchés sur le code source du site. Avec 410 000€ de budget aux frais du contribuable, on s'attend à un bijou de technologie ultra-sécurisé. Ce n'est pas le cas. Les internautes ont découvert qu'en plus de contenir des failles, le site est géré via une plateforme de gestion de contenu (CMS) accessible à tous. Pas de quoi justifier le coût du site donc, explique Olivier Laurelli.

En réaction, l'ex Première dame de France s'est exprimée, par la voie de son avocat. "Madame Carla Bruni-Sarkozy se réserve de poursuivre tout propos qui porterait atteinte à son honneur dès lors qu'il serait imputé à la fondation qui porte son nom d'avoir bénéficié de financements qui n'ont jamais existé", selon un communiqué de Me Richard Malka.

Il affirme que le site au cœur de la controverse, épinglé dans un récent rapport de la Cour des comptes, "a cessé d'exister en mai 2012" et que la fondation caritative qui porte le nom de Carla Bruni-Sarkozy ne peut donc être suspectée d'avoir bénéficié du "moindre centime" en provenance de la présidence de la République. L'avocat, désireux de "clarifier" les choses, dénonce les "fausses informations" circulant ces jours-ci sur "un prétendu et imaginaire financement du site internet de la Fondation Carla Bruni-Sarkozy par des fonds publics".

Pourtant, si l'adresse carlabrunisarkozy.org renvoie uniquement désormais vers les activités de la fondation éponyme (créée en 2009), le site hébergeait aussi, avant la défaite de Nicolas Sarkozy en 2012, des contenus en rapport avec les activités de l'épouse du président.

Dans un rapport du 15 juillet sur la gestion de l’Élysée, la Cour des comptes épinglait le fait que Mme Bruni-Sarkozy ait bénéficié d'"un site internet spécifique dédié" pour un coût à la charge de la présidence s'élevant à 410.000 euros sur la période janvier 2011-mai 2012.

En guise de protestation, un développeur de sites web, Nicolas Bousquet, a donc lancé une pétition en ligne exigeant de l'ex-Première dame qu'elle reverse les 410.000 euros sous forme de dons "à des associations caritatives qui œuvrent pour les plus démunis".

Hébergée par la plate-forme Change.org depuis jeudi, la pétition a recueilli ce lundi plus de 75 000 signatures électroniques.

Réagir

Réagir

Réagir

Louis XVI et Marie Antoinette ont eux aussi senti le vent de la colère, le vent de la révolte...forcés et contraints ils ont été priés de se plier à la justice révolutionnaire...

Poil au blaire

Carla, 410.000 Euros pour un CMS, "Content Management System" (Système de Gestion de Contenu)

Wordpress gratuit...faire payer très cher au contribuable ce qui est gratuit, l'argent est parti quelque part, sans destination précise, cela vaut au moins une tête.

La question est simple

Citoyenne, la tienne ou celle de ton mari ?

Rédigé par jeanfrisousteroverblog

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article