Mort du chercheur chargé de la plus ancienne expérience scientifique au monde

Publié le 28 Août 2013

Mort du chercheur chargé de la plus ancienne expérience scientifique au monde

John Mainstone, 78 ans, était chargé depuis 52 ans d'observer la chute dans un sablier de gouttes de poix, un liquide si visqueux qu'il n'avait laissé échapper que huit gouttes depuis 1927.

L'université australienne du Queensland a annoncé lundi la mort du chercheur chargé de surveiller l’expérience scientifique la plus longue jamais réalisée en laboratoire, une étude en continu qui dure depuis 1927.

John Mainstone, ancien directeur du département de physique de l’université du Queensland, décédé à l’âge de 78 ans, était responsable de «l’expérience de la goutte de poix», destinée à mesurer l’écoulement d’une goutte de poix, une matière visqueuse qui a un aspect solide mais qui est en fait liquide. Il a suivi cette expérience pendant 52 ans. La poix, extraite par exemple - mais pas seulement - du bitume, était autrefois utilisée pour imperméabiliser les coques des bateaux.

L’expérience a été mise en place en 1927 par le professeur Thomas Parnell, à l’université du Queensland et est considérée comme étant l’expérience en continu la plus longue jamais réalisée. Il a fallu trois ans pour que la poix chauffée se stabilise dans un entonnoir en verre, fermé. En 1930, l’entonnoir est ouvert et sur les 83 dernières années, huit gouttes de poix seulement sont tombées, et jamais en présence de quelqu’un, a précisé l’université.

John Mainstone, qui est décédé la semaine dernière, avait indiqué début 2013 que la neuvième goutte pourrait bien tomber avant la fin de cette année. «Elle n’en fait qu’à sa tête, elle tombe tout d’un coup», avait déclaré le professeur sur la télévision publique australienne.

«La dévotion du professeur Mainstone à cette expérience au long cours, bien après qu’il a pris la retraite, a permis aux médias, chercheurs et étudiants d’avoir un accès aisé aux informations pertinentes et de comprendre la science derrière cette expérience», a déclaré Halina Rubinsztein-Dunlop, qui dirige le département mathématiques et physiques de l’université.

L’expérience est désormais sous surveillance 24 heures sur 24, grâce à la présence de trois caméras qui filmeront la chute de la neuvième goutte.

Le suivi de l'expérience de la goutte de poix avait valu à John Mainstone de recevoir en 2005 le prix de physique de la fondation IgNobel, qui récompense des études d'apparence farfelue mais «qui font d'abord rire, puis réfléchir».

Ajouter un commentaire

Afficher tous les commentaires (74)

Syrie : les Etats-Unis prêts à répondre à l'attaque chimique

au fil de la journée Alors qu'une intervention occidentale se précise, François Hollande invoque la responsabilité de «protéger» les civils. Sur le terrain, la mission de l'ONU a été suspendue pour des questions de sécurité.

Syrie : l’Occident sur le pied de guerre

Décryptage Les tractations entre les chancelleries s’intensifient en vue d’une intervention contre le régime de Bachar al-Assad, une semaine après le massacre de la Ghouta.

Le New York Times et Twitter attaqués

actualisé L'armée électronique syrienne serait à l'origine de la panne.

A la une de «Libé» : Syrie : la guerre, pour quoi faire ?

Américains, Britanniques et Français sont prêts à intervenir militairement contre le régime de Bachar al-Assad. Mais les contours de cette opération, comme les buts de guerre, restent flous.

Tardif

Par François SERGENT EDITORIAL Les centaines de Syriens gazés à la Ghouta auront-ils eu finalement raison de la pusillanimité de l’Occident ? Hollande comme Cameron et Obama paraissent cette fois-ci décidés à «punir» (sic) Bachar al-Assad.

Intervention militaire en Syrie : plans de bataille

Décryptage L’hypothèse d’une action des Occidentaux contre le régime de Damas est ouvertement sur la table.

Retraites : Ayrault prévoit un retour à l'équilibre en 2020

A CHAUD Le Premier ministre a détaillé ses choix sur la réforme des retraites. Il annoncé une hausse des cotisations salariales et patronales dès 2014 et un allongement de la durée de cotisation à partir de 2020.

Retraites : Mélenchon dénonce «une série de ponctions»

réactions Le coprésident du Parti de gauche (PG) s'exprimait sur France 2.

Edition abonnés

Contenus exclusifs

Retraites : Hollande le pacificateur

Le gouvernement invoque les saintes patronnes de l’entreprise

OFFRE D’ESSAI

Essayez l’édition abonnés 1€ seulement le 1er mois

avec TheTops et Libé

Gérer votre
abonnemen
t

Passez votre annonce dans Libération

Consultez des milliers d'offres d'emploi sur Paris et sa région avec notre partenaire

Déjà 310000
abonnés !

Libé sur Facebook

Suivez @liberation_info sur Twitter

Libé sur Google+

Netvibes RSS

avec Blurb et Libé

La fréquentation de ce site est certifiée OJD

Découvrez Libé sur votre iPhone

Rédigé par

Repost 0
Commenter cet article