Pour Jean-Pierre Mocky : "Si peu de monde pour Bernadette Lafont, c’est dégueulasse"

Publié le 31 Juillet 2013

Pour Jean-Pierre Mocky : "Si peu de monde pour Bernadette Lafont, c’est dégueulasse"

Ce lundi, dans la petite commune de Saint-André-de-Valborgne, entre 150 et 200 personnes (seulement) ont rendu un dernier hommage à Bernadette Lafont. Jean-Pierre Mocky était l'un des seuls représentants du 7e art...

Présent jusqu’à mercredi soir à Nîmes, où se poursuit le Festival Un réalisateur dans la ville, dont il est l’invité, Jean-Pierre Mocky n’a pas manqué de réagir à l’absence de représentants du 7e art à l'enterrement de la comédienne nîmoise Bernadette Lafont, ce lundi, dans le petit village de Saint-André-de-Valborgne, dans les Cévennes gardoises.

"C'est dégueulasse"

"Si peu de monde pour son enterrement, c’est dégueulasse. Même si Bernadette était quelqu’un de solitaire et indépendant, le cinéma devait être là. Or, même pas l’équipe de son dernier succès "Paulette" n’est venue. Quand on pense aux foules qu’il y a eu pour l’enterrement de Brialy, sans parler de celui de Raimu. Décidément, il ne faut pas mourir en juillet", s'est insurgé le réalisateur, qui a tourné à quatre reprises avec la comédienne nîmoise.

Rédigé par

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article