Le minaret de Pascal Clément en travers de la gorge de Nora Berra

Publié le 23 Décembre 2009

La secrétaire d'Etat a claqué la porte d'une réunion du groupe UMP suite aux propos de l'ancien garde des Sceaux.

La secrétaire d'Etat Nora Berra au Touquet en septembre 2009 (Audrey Cerdan/Rue89)


« Donner un signal fort. » C'est pour cette raison que Nora Berra, secrétaire d'Etat aux Aînés, explique avoir claqué la porte du groupe UMP ce mardi 22 décembre, à l'Assemblée. L'élue lyonnaise, recrutée par Nicolas Sarkozy en juin, réagissait ainsi à l'intervention de Pascal Clément. Ancien garde des Sceaux avant Rachida Dati, ce dernier aurait déclaré à l'occasion d'un débat de groupe à huis-clos sur la burqa :

« Le jour où il y aura autant de minarets que de cathédrales en France, ça ne sera plus la France. »

Nora Berra, à l'inverse, estime que le débat sur les minarets est nul et non avenu en France et dénonce l'« image passéiste de la France » véhiculée par l'ancien ministre :

« Nous avons importé un débat suisse, un fait d'urbanisme qui est géré au niveau des collectivités et qui n'a jamais généré le moindre
problème en France. » (Voir la vidéo)


Depuis que le clash entre les deux UMP a été éventé, Pascal Clément dément avoir tenu ces propos pourtant confirmés par Jean-François Copé, le président du groupe UMP à l'Assemblée, et Xavier Bertrand, secrétaire général du parti présidentiel. Clément, lui, accuse celle dont il dit ignorer le nom (« Quant à madame Merra, Verra, je ne sais même pas son nom… ») de « se faire de la publicité sur le dos d'un ami politique » et assure :

« J'ai toujours été favorable aux lieux de culte, quels qu'ils soient.
S'agissant des minarets, j'ai dit qu'il s'agissait d'un problème
d'urbanisme. Je refuse qu'on m'associe à Le Pen. »

Pour mémoire, Pascal Clément avait véritablement démarré sa carrière politique en militant d'arrache pied contre la loi Badinter, qui supprimait en 1981 la peine de mort.

Le texte « équilibré » de Nicolas Sarkozy

Concernant Nora Berra, cette réplique est une première : la secrétaire d'Etat, élue députée européen en 2009, était plutôt restée discrète depuis son entrée au gouvernement Fillon 2.

Interviewée par Europe1 ce mercredi matin, cette quadra née à Lyon en 1963 d'un père tirailleur algérien, a précisé qu'elle n'avait pas réagi « en tant que musulmane » car la religion relève selon elle « de la sphère privée ».

C'est sur le front de la laïcité que Nora Berra, plutôt hostile à une loi sur la burqa, affirme être montée au créneau. Elle s'abrite en cela derrière la défintion qu'en a tracée Nicolas Sarkozy à savoir :

« La laïcité n'est pas le refus de toutes les religions mais bien le respect de toutes les croyances. »

On notera toutefois que le chef de l'Etat avait lui-même ramené le débat helvète du côté de l'Hexagone. C'était le 8 décembre, dans une tribune publiée par le quotidien Le Monde. Derrière un titre un rien normand (« Respecter ceux qui arrivent, respecter ceux qui accueillent »), Nicolas Sarkozy rebondissait sur le référendum anti-minarets en Suisse. Pour rappel, la plume présidentielle reconnaissait que ce vote suscitait « des interrogations » :

« Alors, au lieu de vilipender les Suisses parce que leur réponse ne
nous plaît pas, mieux vaut nous interroger sur ce qu'elle révèle.
Pourquoi en Suisse, pays qui a une longue tradition d'ouverture,
d'hospitalité, de tolérance, un tel rejet peut-il s'exprimer avec tant
de force ? Et que répondrait le peuple français à la même question ?

Au lieu de condamner sans appel le peuple suisse, essayons aussi de comprendre ce qu'il a voulu exprimer et ce que ressentent tant de
peuples en Europe, y compris le peuple français. Rien ne serait pire
que le déni. Rien ne serait pire que de ne pas regarder en face la
réalité des sentiments, des préoccupations, des aspirations de tant
d'Européens. »

Effet réussi : aux yeux de Nora Berra, le texte de Nicolas Sarkozy, contrairement aux propos de Pascal Clément, était « équilibré ».

 

Photo : la secrétaire d'Etat Nora Berra au Touquet en septembre 2009 (Audrey Cerdan/Rue89)

Rédigé par jeanfrisouster

Publié dans #citoyens d'europe

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article