On a (re)découvert le serpent-bite

Publié le 10 Août 2012

En images 07/08/2012 à 18h33
Auteur Renée Greusard | Journaliste , pour rue89.com  Rue89

Capture d’écran de l’article du Daily Mail (Dailymail.co.uk)

Nous vous prions de nous excuser. Cette info nous avait échappé. Le 1er août, le Daily Mail a signalé la découverte d’ingénieurs brésiliens, en novembre dernier. Ils étaient en train de drainer une rivière près d’un barrage hydroélectrique, en Amazonie et sont tombés sur six spécimens comme celui sur la capture d’écran, plus haut. Il a ensuite fallu huit mois aux scientifiques pour l’identifier. Verdict ?

Ce n’est pas une bite. Ni un serpent d’ailleurs. C’est un « atretochoana eiselti » très exactement, amphibien très rare et très peu aperçu depuis sa découverte en 1968. Même si cet animal ressemble beaucoup à un serpent (et à une bite), en fait, c’est plutôt proche de la salamandre ou d’une grenouille.

Un animal qui respire par la peau

Jusqu’alors, il n’y avait que deux espèces conservées, c’est ce qui rend la découverte folle.

Malheureusement, sur les six spécimens recueillis, l’un d’entre eux est mort. Ne soyez pas trop tristes : trois autres ont été relâchés et les deux derniers sont observés par les scientifiques.

Selon, un biologiste de la compagnie du barrage, cet animal respire sûrement par la peau.

« A priori, il se nourrit de petits poissons et de vers, mais rien n’est encore prouvé. L’Amazonie est une boîte pleine de surprises en ce qui concerne les reptiles et les amphibiens. Il y a encore tant à découvrir. »

Selon des chercheurs interviewés par Le Monde en janvier, il y aurait encore entre 8 et 30 millions d’espèces à découvrir.

Voilà. Gloire et longue vie à l’animal que nous surnommerons toujours le « serpent-bite ». Parce que c’est plus drôle qu’atretochoana eiselti.

  • 94136 visites
  • 80 réactions

À vous !

Rédigé par

Publié dans #citoyens du monde

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Annabella 17/06/2016 01:39

Je me présente à vous
Mme Annabella Deshant
je suis particulier française .
je suis la 36eme femme reconnue en 2012 comme prêteuse particulier française du
Cour de cassation - Arrêts
Cour de cassation
Article L. 12-5, alinéa 2, du code de l'expropriation
Non renvoyée au Conseil constitutionnel
Alinéas 3 et 4 de l'article 662 du code de procédure pénale
Irrecevabilité
Alinéas 3 et 4 de l'article 662 du code de procédure pénale
Irrecevabilité
Article 35 quater de la loi du 29 juillet 1881
Non renvoyée au Conseil constitutionnel
Articles 222-22, 222-27, 222-28, 222-29, 222-29-1, 222-30 et 222-31
du code pénal
Non renvoyée au Conseil constitutionnel
Article 88 du code de procédure pénale
[Internet Audience]
je viens par ce message vous faire part de mes offres de prêt. Je
suis prêteur certifié et j'exerce dans ce domaine depuis 1995 . Je me
suis lancé dans ce secteur sous conseil de cadres financiers Cet
secteur d'activité me permet toute fois d'aider les personnes dans le
besoin et la bonne gestion de mon capital . J'octroie des prêts à
toute personne désirant une aide financière. Ceci est un prêt entre
particulier avec des conditions bien simples et précises pour ce fait
certaines dispositions sont prises pour le bon déroulement de la
procédure. Mon taux d'intérêt sur toute la durée de ce prêt est de 2%
et le remboursement se fait mensuellement Si toute fois vous êtes
intéressé, contactez moi: annabelladeshant@gmail.com

paluku musemakweli john 25/05/2016 15:56

Suis ravis de retrouver encore une fois l'image du centre due ma formation universitaire. Je dirais seulement courage au au webmaster due l'institution

MICHELE IBARGARAY 25/08/2016 18:44

Oui cela me semble interessant pourriez vous me co tacter a ce courriel svp merci . Je vis aussi avec mon fils quo se dit aussi interesse par votre offre au courriel : jf.ibabar@neuf.fr