Avantages fiscaux des sportifs: Rama Yade rappelle que le «débat n’est pas encore achevé»

Publié le 8 Novembre 2009

La secrétaire d'Etat aux Sports, Rama Yade, le 15 mai à Paris

La secrétaire d'Etat aux Sports, Rama Yade, le 15 mai à Paris (© AFP Stéphane de Sakutin)

Rama Yade, recadrée cette semaine par Nicolas Sarkozy et François Fillon pour s’être désolidarisée de la ligne gouvernementale sur la suppression d’exonérations fiscales pour les sportifs professionnels, a rappelé vendredi que le «débat n’est pas encore achevé» après le vote de l’amendement à l’Assemblée nationale.


«On verra ce qui se passe au Sénat», a-t-elle dit. La question devrait en effet rebondir au Sénat dont la commission des Affaires sociales a adopté mercredi un amendement pour reporter de six mois la suppression de cet avantage fiscal, dispositif dit du Droit à l’image collective (DIC).

Pressée de questions lors d’une conférence de presse consacrée au dossier des «grandes salles» de sport organisée à son ministère, la secrétaire d’Etat aux Sports, large sourire devant les caméras, n’a pas voulu en dire plus sur ce dossier qui l’a opposée à sa ministre de tutelle, Roselyne Bachelot. «Je ne veux pas gêner le thème du jour par ma présence trop encombrante», a-t-elle justifié.

Avant d’esquiver: «Maintenant, excusez-moi, mais je vais à l’Elysée», où se tenait, ce vendredi, le conseil interministériel de l’outremer. Elle a décliné tout commentaire sur les rappels à l’ordre lancés de l’exécutif. «Pas aujourd’hui», a-t-elle reporté. La secrétaire d’Etat, élue des Hauts-de-Seine, n’a pas davantage commenté les critiques sur sa réticence à se présenter dans le Val-d’Oise pour les régionales en Ile-de-France.

Après la conférence de presse, son entourage a tenu à préciser à l’AFP que la secrétaire d’Etat «se conform(ait) pleinement à la position arrêtée par le gouvernement sur le DIC». «Mme Yade ne veut pas faire de déclaration sur toutes ces polémiques», a-t-on confié dans son entourage, en précisant que cette dernière n’avait «pour l’instant reçu aucune proposition concrète pour les régionales».


Source AFP et Liberation.fr

Rédigé par jeanfrisouster

Publié dans #citoyens d'europe

Repost 0
Commenter cet article